Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire se trouve sur les communes de Belleville et de Sury-près-Léré, c'est à dire à la limite de trois départements : le Cher, le Loiret et la Nièvre.
L'INB comporte deux réacteurs du type REP d'une puissance de 1300 MWe (palier P'4). Le réacteur 1 constitue l'installation nucléaire de base 127. Le réacteur 2 constitue l'installation nucléaire de base 128.

Avis d'incidents

Publié le 18/03/2020

Anomalie générique

Absence de dispositif de freinage sur des vis de fixation de pompes de réacteurs de 1300 MWe d’EDF

Le 27 janvier 2020, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté portant sur l’absence de dispositif de freinage sur certaines vis de liaison des vannes thermostatiques des pompes d’injection de sécurité à moyenne pression (RIS) et de contrôle chimique et volumétrique (RCV) de certains réacteurs nucléaires de 1300 MWe.

Publié le 06/02/2020

Anomalie générique

Groupes électrogènes de secours : incident de niveau 2

EDF a déclaré, le 31 janvier 2020, un événement significatif pour la sûreté concernant des défauts de résistance au séisme de certains matériels contribuant au fonctionnement des groupes électrogènes de secours à moteur diesel (diesels de secours) de plusieurs de ses réacteurs de 1300 MWe.

Publié le 17/01/2020

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Indisponibilité de la fonction de borication sur le réacteur 2

Le 16 mai 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité de la fonction borication sur le réacteur 2.

Publié le 23/12/2019

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Dépassement de la température dans le puits de cuve du réacteur 2

Le 17 décembre 2019, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif pour la sûreté relatif au dépassement de la température de l’air dans le local situé sous la cuve du réacteur 2.

Publié le 16/10/2019

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Sorties du domaine de fonctionnement autorisé du réacteur 2 de Belleville

Le 5 avril 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à la sortie du domaine de fonctionnement autorisé par pression basse du circuit primaire principal à deux reprises. Ces sorties constituent un écart aux règles générales d’exploitation, approuvées par l’ASN, qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l’installation et les prescriptions de conduite associées.

Publié le 07/06/2019

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Chinon B - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Gravelines - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Défaut de résistance au séisme du circuit d’alimentation en eau brute

EDF a déclaré à l’ASN en plusieurs étapes, le 27 novembre 2018, le 21 janvier 2019 et le 13 mars 2019, un événement significatif concernant un défaut de résistance au séisme de brides des pompes du circuit d’alimentation en eau brute (SEC) des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Chinon B, des réacteurs 1, 3 et 5 de la centrale nucléaire de Gravelines, des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Belleville et des réacteurs 1 à 4 de la centrale nucléaire du Tricastin.

Publié le 15/03/2019

Anomalie générique

Groupes électrogènes de secours à moteur diesel : défaut de résistance au séisme

EDF a déclaré en 2017 un événement significatif pour la sûreté portant sur l’absence de démonstration de résistance au séisme des ancrages dans le génie civil de systèmes auxiliaires des groupes électrogènes de secours à moteur diesel (diesels de secours) de de ses réacteurs électronucléaires de 1300 MWe. L’ASN avait classé cet événement au niveau 2 sur l’échelle INES.

Publié le 15/03/2019

Anomalie générique

Défaut de résistance au séisme de vannes de systèmes de ventilation de 52 réacteurs d’EDF

EDF a déclaré à l’ASN le 8 février 2019 un événement significatif pour la sûreté nucléaire relatif à un défaut de résistance au séisme des vannes du système de ventilation du bâtiment réacteur à l’arrêt et du système de surveillance atmosphérique de l’enceinte de confinement des réacteurs en fonctionnement des centrales nucléaires de Belleville-sur-Loire, Blayais, Cattenom, Chinon, Chooz, Civaux, Cruas-Meysse, Dampierre-en-Burly, Flamanville, Golfech, Gravelines, Nogent-sur-Seine, Paluel, Penly, Saint-Alban, Saint-Laurent-des-Eaux et Tricastin.

Publié le 04/12/2018

Anomalie générique

Incident de niveau 1 - passerelles métalliques de certains réacteurs nucléaires de 1 300 MWe

EDF a déclaré un événement significatif pour la sûreté nucléaire relatif à un défaut de résistance au séisme de passerelles métalliques équipant plusieurs réacteurs de 1 300 MWe.

Publié le 18/09/2018

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Saint-Alban - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Risque de blocage de grappes de commande des réacteurs de 1300 MWe

EDF a déclaré à l’ASN le 14 février 2018 un événement significatif pour la sûreté relatif à un risque de blocage de grappes de commande dû à l’usure prononcée des manchettes thermiques des couvercles des cuves du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire et du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Saint-Alban.

Publié le 16/07/2018

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Détection tardive d’une erreur de positionnement des grappes de commande du réacteur

Le 10 juillet 2018, EDF a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif à la détection tardive d’un positionnement des grappes de commande du réacteur en dehors des limites fixées par les règles générales d’exploitation du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Belleville.

Publié le 27/03/2018

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Saint-Alban - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Incident de niveau 1 concernant un risque de blocage de grappes de commande [...]

Le 14 février 2018, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif au risque de blocage de grappes de commande dû à l’usure prononcée des manchettes thermiques des couvercles des cuves du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire et du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Saint-Alban.

Publié le 12/03/2018

Anomalie générique

Détection tardive d’écarts affectant la préparation et la réalisation de travaux de soudure

Le 1er décembre 2017, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif générique concernant les centrales nucléaires de Belleville-sur-Loire, Cattenom et Nogent-sur-Seine. Cet événement fait suite à la détection d’écarts affectant des opérations de soudage.

Publié le 19/01/2018

Anomalie générique

Corrosion des vases d’expansion des groupes électrogènes de secours classé au niveau 1

L’ASN classe au niveau 1 de l’échelle INES un événement significatif pour la sûreté portant sur l’absence de démonstration de résistance au séisme des vases d’expansion des diesels de secours du fait de défauts liés à un phénomène de corrosion.

Publié le 11/12/2017

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Absence de réalisation des contrôles prévus

Le 10 novembre 2017, l’exploitant de la centrale nucléaire de Belleville a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif au fonctionnement hors du domaine autorisé du circuit secondaire principal de la boucle 1 du réacteur n°1.