Rapsodie/LDAC

Le réacteur Rapsodie (INB 25) est le premier réacteur à neutrons rapides refroidi au sodium construit en France. Il a fonctionné de 1967 à 1978. Un défaut d’étanchéité de la cuve du réacteur a conduit à son arrêt définitif en 1983. Des opérations de démantèlement ont été entreprises par la suite, mais ont été, en partie, arrêtées consécutivement à un accident mortel survenu en 1994 lors du lavage d’un réservoir de sodium. Le cœur est actuellement déchargé, les combustibles ont été évacués de l’installation, les fluides et les composants radioactifs ont été éliminés et la cuve du réacteur est confinée. La piscine du réacteur a été vidée, partiellement assainie et démantelée, et les déchets contenant du sodium évacués.

En bref

73

Lettres de suite d'inspection

5

Consultations du public

8

Avis d'incidents

30

Rêglementation

Avis d'incidents

8 avis d'incidents

Publié le 01/04/2021

Rapsodie/LDAC Réacteur de recherche - CEA

Intervention d’un opérateur sans l’ensemble des équipements de protection individuels nécessaires

Le 11 mars 2021, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Cadarache a déclaré à l’ASN un événement significatif survenu dans l’installation Rapsodie, relatif à la réalisation d’une opération de découpe d’un déchet de très faible activité (TFA) par un prestataire dont l’équipement de protection des voies respiratoires (EPVR) n’assurait pas sa fonction.

Publié le 21/10/2012

Ateliers de traitement de l’uranium enrichi (ATUE) Fabrication de substances radioactives - CEA

Mise en évidence de non-conformités...

Le 29 juin 2012, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) la détection de non-conformités dans la réalisation de contrôles et essais périodiques (CEP) dans plusieurs installations nucléaires de base (INB) du centre de Cadarache.

Publié le 29/03/2011

Agate Conditionnement et entreposage de substances radioactives - CEA

Plusieurs sources radioactives non répertoriées dans l’inventaire du centre

Le 4 mars 2011, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) que des sources radioactives, jusqu’à présent non répertoriées, avaient été identifiées dans différentes installations du site de Cadarache.

Publié le 07/09/2006

Agate Conditionnement et entreposage de substances radioactives - CEA

Coupure de l'alimentation électrique externe du Centre de Cadarache

Le 31 août 2006 à 6H48, le Centre de Cadarache a été privé de toute alimentation électrique extérieure à la suite de deux coupures simultanées au niveau des lignes haute tension du réseau de transport.

Publié le 21/11/2004

Rapsodie/LDAC Réacteur de recherche - CEA

Départ de feu lors d'une opération de découpe de pièces métalliques dans

Un départ de feu s'est produit le 2 novembre 2004 vers 14 h 00 alors que des opérateurs procédaient à la découpe de pièces métalliques faiblement radioactives, dans une installation de confinement de chantier située dans un local du bâtiment 213 de l'installation Rapsodie du CEA/Cadarache.

Publié le 21/11/2004

Rapsodie/LDAC Réacteur de recherche - CEA

Départ de feu lors d'une opération de découpe de pièces métalliques

Un départ de feu s'est produit le 2 novembre 2004 vers 14 h 00 alors que des opérateurs procédaient à la découpe de pièces métalliques faiblement radioactives, dans une installation de confinement de chantier située dans un local du bâtiment 213 de l'installation Rapsodie du CEA/Cadarache.