Masurca

Le réacteur Masurca (INB 39), dont la création a été autorisée par décret du 14 décembre 1966, était destiné aux études neutroniques, principalement pour les cœurs de la filière des réacteurs à neutrons rapides, et au développement de techniques de mesures neutroniques. Le réacteur est à l’arrêt depuis 2007.

En bref

75

Lettres de suite d'inspection

5

Consultations du public

10

Avis d'incidents

16

Rêglementation

Avis d'incidents

10 avis d'incidents

Publié le 14/08/2012

Masurca Réacteur de recherche - CEA

Dépassement d’une limite de masse de matière fissile

Le 10 juillet 2012, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Cadarache a constaté le dépassement d’une limite de masse de matière fissile dans le laboratoire de l’installation nucléaire de base MASURCA . Le CEA a relevé une masse de matière fissile de 408 g dans ce laboratoire alors que la limite autorisée par l’ASN est de 350 g. Cet écart a été mis en évidence à l’occasion de la constitution d’un dossier de sûreté par l’exploitant.

Publié le 30/03/2011

Agate Conditionnement et entreposage de substances radioactives - CEA

Plusieurs sources radioactives non répertoriées dans l’inventaire du centre

Le 4 mars 2011, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) que des sources radioactives, jusqu’à présent non répertoriées, avaient été identifiées dans différentes installations du site de Cadarache.

Publié le 08/09/2006

Agate Conditionnement et entreposage de substances radioactives - CEA

Coupure de l'alimentation électrique externe du Centre de Cadarache

Le 31 août 2006 à 6H48, le Centre de Cadarache a été privé de toute alimentation électrique extérieure à la suite de deux coupures simultanées au niveau des lignes haute tension du réseau de transport.

Publié le 02/01/2004

Masurca Réacteur de recherche - CEA

Présence non autorisée d'un coffre contenant des matières nucléaires dans

Lors d'investigations effectuées en décembre 2003 par le personnel du réacteur de recherche MASURCA, dans le cadre du prochain réexamen de sûreté, un coffre contenant des matières nucléaires a été trouvé dans un local différent de celui prévu dans le rapport de sûreté.