MAGasin d’Entreposage Alvéolaire (Magenta)

Le « MAGasin d’Entreposage Alvéolaire » (Magenta), qui remplace le MCMF, en démantèlement, est dédiée, depuis 2011, à l’entreposage de matières fissiles non irradiées, ainsi qu’à la caractérisation, par des mesures non destructives, des matières nucléaires réceptionnées.

En bref

74

Lettres de suite d'inspection

3

Consultations du public

5

Avis d'incidents

38

Rêglementation

Actualités

11 actualités

Publié le 07/07/2022 à 10:45

Région PACA, ex-Languedoc-Roussillon et Corse : sûreté nucléaire et radioprotection en 2021

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2021, la division territoriale de Marseille de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2021 en régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, ex-région Languedoc-Roussillon et la collectivité de Corse.

Publié le 08/07/2021 à 10:15

Région PACA et collectivité de Corse : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Marseille de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2020 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ex-région Languedoc-Roussillon et dans la collectivité de Corse.

Publié le 25/06/2020 à 10:00

Régions PACA, Corse et ex-Languedoc-Roussillon : en 2019, le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Marseille de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2019 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans 5 départements de la région Occitanie (ex-Languedoc-Roussillon) et dans la collectivité de Corse.

Publié le 26/09/2019 à 10:30

Conférence de presse de Marseille : en 2018, le niveau est globalement satisfaisant

A l’occasion de la publication du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Marseille de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2018 en région PACA et dans la collectivité de Corse ainsi que les perceptives pour 2019.

Publié le 05/07/2018 à 10:30

Provence-Alpes-Côte d'Azur - Sûreté nucléaire et la radioprotection le bilan 2017

L'ASN considère que le niveau de sûreté, de radioprotection et de protection de l’environnement des installations civiles du centre est globalement satisfaisant. L’ASN considère notamment que la rigueur d’exploitation et le respect des engagements, que l’ASN avait mis le CEA en demeure d’améliorer pour les installations STD et STE, sont revenus à un niveau satisfaisant. L’ASN a également pris acte de la reprise de la direction opérationnelle des installations ATPu et LPC [Atelier de technologie du plutonium (ATPu) et laboratoire de purification chimique (LPC)] par le CEA en janvier 2017, et reste attentive à la poursuite des opérations de démantèlement, débutées par Areva NC.

Publié le 28/01/2015 à 15:30

Noyau dur, situations d'urgence : prescriptions de l'ASN

En application des décisions de l’ASN du 5 mai 2011, AREVA et le CEA ont réalisé des évaluations complémentaires de sûreté (ECS) pour chacune de leurs installations présentant de forts enjeux, afin de prendre en compte le retour d’expérience de l’accident de Fukushima. Les « tests de résistance » (« stress tests ») réalisés en Europe pour les réacteurs de puissance ont en effet été étendus, en France, à toutes les installations nucléaires de base, y compris les installations du cycle et les installations de recherche. Les évaluations complémentaires de sûreté ont notamment pour objectif de déterminer les marges de sûreté dont disposent ces installations vis-à-vis des risques extrêmes tels que le séisme et l’inondation.

Publié le 02/07/2012 à 16:30

Opération de contrôle de grande ampleur à Cadarache

La division de Marseille de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l’Inspection du travail et l’Autorité de sûreté nucléaire de défense (ASND) ont mené du 12 au 20 avril 2012 sur le site de Cadarache une opération de contrôle renforcé sur les thèmes de la sous-traitance et de la radioprotection des travailleurs du site. 13 inspections, dont 3 inopinées, ont été réalisées lors de cette opération, qui a mobilisé plus de 20 inspecteurs issus de différentes autorités de contrôle : inspecteurs de la sûreté nucléaire civile et de défense, inspecteurs de la radioprotection, inspecteurs et contrôleurs du travail. Ces inspecteurs étaient accompagnés d’experts de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Publié le 08/07/2008 à 00:00

Inspection de revue du site nucléaire de Cadarache

L'ASN a mené, du 1er au 4 juillet 2008, une inspection de revue sur le site nucléaire de Cadarache, sur le thème de la radioprotection des travailleurs, pour ce qui a trait à l'organisation générale du site et non aux valeurs dosimétriques individuelles qui sont régulièrement contrôlées par ailleurs.

Publié le 05/12/2002 à 00:00

exercice

Un exercice de crise nucléaire a eu lieu le 5 décembre sur le site nucléaire de Cadarache. Cet exercice a permis de tester l'organisation que mettraient en place le CEA et les pouvoirs publics afin de faire face à un accident nucléaire.