Cabri et Scarabée

Le réacteur Cabri (INB 24), créé le 27 mai 1964, est destiné à la réalisation de programmes expérimentaux visant à une meilleure compréhension du comportement du combustible nucléaire en cas d’accident de réactivité. Le réacteur est équipé d’une boucle à eau sous pression depuis 2006, afin d’étudier le comportement du combustible à taux de combustion élevé en situations accidentelles d’augmentation de la réactivité dans un REP. Depuis janvier 2018, le CEA mène un programme d’essais dénommé « CIP » (Cabri International Program), qui avait été engagé au début des années 2000 et a nécessité d’importants travaux de modification de l’installation et de mise à niveau en terme de sûreté.

En bref

102

Lettres de suite d'inspection

5

Consultations du public

7

Avis d'incidents

25

Rêglementation

L’exploitant a déclaré à l’ASN, le 25 septembre 2020, un événement significatif portant sur une fuite détectée et collectée au niveau de l’enveloppe du circuit « eau du cœur », et un second événement, le 17 février 2021, relatif à une fuite qui concerne un des instruments de mesure neutronique appelé « hodoscope ». L’ASN examine la sûreté du réacteur en considérant le plan d’action et les dispositions compensatoires proposées par le CEA pour assurer le traitement de ces deux fuites. La reprise des essais sera ainsi soumise à l’autorisation de l’ASN.

Dans ce contexte, l’ASN instruit également une demande, déposée en 2019, de modification du décret d’autorisation de création de l’installation dans le but de réaliser des essais d’irradiation de matériel électronique.

 

Date de la dernière mise à jour : 18/05/2022