Entreposage confiné de résidus issus de la conversion (Écrin)

L’INB 175, dénommée Écrin, est située dans la commune de Narbonne, dans le département de l’Aude, au sein du site de Malvési, exploité par Orano, qui constitue la première étape du « cycle du combustible » (hors extraction de minerais). Le procédé de transformation produit des effluents liquides contenant des boues nitratées chargées en uranium naturel. L’ensemble de l’usine est soumis au régime des installations classées pour la protection de l’environnement Seveso seuil haut.

En bref

13

Lettres de suite d'inspection

2

Consultations du public

0

Avis d'incidents

9

Rêglementation

Deux bassins d’entreposages historiques de boues de l’usine constituent l’INB Écrin. Le classement de ces deux bassins comme INB est dû à la présence de traces de radio-isotopes artificiels. Cette INB a été autorisée par décret du 20 juillet 2015 pour l’entreposage de déchets radioactifs pour une durée de 30 ans.

L’installation Écrin a été mise en service par la décision n°2018-DC-0645 de l’ASN du 12 octobre 2018. Cette autorisation a permis à l’exploitant de débuter en février 2019 les travaux définis dans le décret d’autorisation, qui se sont poursuivis en 2020 avec le début du remplissage de l’alvéole PERLE (Projet d’Entreposage Réversible des Lagunes dans l’INB Écrin). La mise en place d’une couverture bitumineuse sur les bassins de l’INB a également été engagée.

L’exploitant a annoncé en 2020 qu’il remettrait avec retard le bilan, prévu par l’article 7 du décret d’autorisation de création, relatif aux études de faisabilité des options de stockage en vue d’un stockage définitif des déchets radioactifs du site d’Orano Malvési.

Date de la dernière mise à jour : 10/09/2021