Centrale nucléaire du Blayais

Vue aérienne de la centrale nucléaire du Blayais - © EDF/Air marine
Vue aérienne de la centrale nucléaire du Blayais - © EDF/Air marine

Le site du Blayais abrite la centrale nucléaire exploitée par EDF dans le département de la Gironde, à 50 km au nord de Bordeaux.
Cette centrale nucléaire est constituée de 4 réacteurs à eau sous pression d'une puissance de 900 MWe.
Les réacteurs 1 et 2 constituent l'installation nucléaire de base (INB) 86, les réacteurs 3 et 4 l'INB 110.

En bref

496

Lettres de suite d'inspection

16

Consultations du public

140

Avis d'incidents

228

Rêglementation

Vue aérienne de la centrale nucléaire du Blayais - © EDF/Air marine
Vue aérienne de la centrale nucléaire du Blayais - © EDF/Air marine

Actualités

159 actualités

Publié le 25/01/2000 à 00:00

centrale nucléaire

Le 24 janvier 2000, l'Autorité de sûreté nucléaire a autorisé le redémarrage du réacteur n°3 de la centrale nucléaire du Blayais en Gironde.

Publié le 21/01/2000 à 00:00

Centrale nucléaire

COMMUNIQUE DE PRESSE n° 10 - SITUATION DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DU BLAYAIS

Publié le 05/01/2000 à 00:00

COMMUNIQUE DE PRESSE N°9 - Incident sur le site du Blayais

Après l'inondation qui s'est produite sur les réacteurs n° 1 et 2 de la centrale nucléaire du Blayais (Gironde), dans la nuit du 27 au 28 décembre 1999, l'Autorité de sûreté procède à une enquête afin de déterminer les circonstances précises de cet incident et vérifier qu'EDF prend toutes les dispositions nécessaires pour en éviter le renouvellement.

Publié le 28/12/1999 à 00:00

COMMUNIQUE N° 1 - INCIDENT SUR LE SITE DU BLAYAIS

A la suite de la tempête qui a eu lieu le lundi 27 décembre 1999 dans la soirée, trois des quatre réacteurs du site du Blayais ont été successivement mis à l'arrêt entre 21h et 0h30.

Publié le 28/12/1999 à 00:00

COMMUNIQUE N°3 - INCIDENT SUR LE SITE DU BLAYAIS

A la suite de la tempête qui a eu lieu le lundi 27 décembre 1999 dans la soirée, trois des quatre réacteurs du site du Blayais ont été successivement mis à l'arrêt entre 21h et 0h30.