Grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL)

ASN background image

Le groupement d’intérêt économique Ganil a été autorisé en 1980 à créer un accélérateur d’ions à Caen (INB 113). Cette installation de recherche produit, accélère et distribue des faisceaux d’ions à différents niveaux d’énergie pour étudier la structure de l’atome. Les faisceaux de forte énergie produisent des champs importants de rayonnements ionisants, activant les matériaux en contact, qui émettent alors des rayonnements ionisants, même après l’arrêt des faisceaux. L’irradiation constitue donc le risque principal du Ganil.

En bref

64

Lettres de suite d'inspection

6

Consultations du public

6

Avis d'incidents

21

Rêglementation

ASN background image

Avis d'incidents

6 avis d'incidents

Publié le 30/05/2011

Grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL) Accélérateur de particules - G.I.E. Ganil

Dépassement de l’intensité maximale admissible du faisceau émis

Le 11 octobre 2010, un faisceau d’une intensité supérieure à la limite définie dans les Règles Générales d’Exploitation (RGE) a été envoyé dans la salle d’expérience D4 du GANIL. Cette déclaration, effectuée le 20 mai 2011, fait suite au questionnement de l’ASN formulé à l’issue d’une inspection de l’ASN. Cet évènement s’inscrit dans une série d’évènements impliquant un non-respect des RGE.

Publié le 14/05/2008

Grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL) Accélérateur de particules - G.I.E. Ganil

Absence de suivi et non-respect des valeurs des dépressions de deux locaux du

Le 17 avril 2008, la direction du GANIL a déclaré à l'ASN que les dépressions de deux locaux situés en zone surveillée n'étaient pas suivies et ne respectaient pas les valeurs prescrites dans les règles générales d'exploitation. Cette déclaration fait suite au questionnement de l'ASN formulé à l'issue de l'inspection du 12 décembre 2007 au GANIL.

Publié le 13/06/2004

Grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL) Accélérateur de particules - G.I.E. Ganil

Dispositif expérimental SISSI Rejet d'eaux faiblement radioactives dans les

Le 2 juin 2004, au grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL) de Caen, une fuite sur un circuit d'eau de refroidissement a entraîné le rejet d'environ 1,7 m3 d'eaux faiblement radioactives dans les égouts.

Publié le 26/09/2002

Grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL) Accélérateur de particules - G.I.E. Ganil

Dispositif expérimental LISE Mise hors service d'un système destiné à

Le 27 septembre, des techniciens du Grand accélérateur national d'ions Lourds (GANIL) de Caen ont volontairement mis hors service un système destiné à prévenir le risque d'irradiation du personnel.

Publié le 23/12/2001

Grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL) Accélérateur de particules - G.I.E. Ganil

Légère irradiation d'un expérimentateur lors d'une intervention sur un

Le 26 avril 2001, un expérimentateur d'une équipe de physique d'un laboratoire externe au GANIL a ouvert une chambre à vide de l'accélérateur de particules pour y démonter un échantillon irradié sans respecter les règles de radioprotection applicables sur le site.