Grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL)

ASN background image

Le groupement d’intérêt économique Ganil a été autorisé en 1980 à créer un accélérateur d’ions à Caen (INB 113). Cette installation de recherche produit, accélère et distribue des faisceaux d’ions à différents niveaux d’énergie pour étudier la structure de l’atome. Les faisceaux de forte énergie produisent des champs importants de rayonnements ionisants, activant les matériaux en contact, qui émettent alors des rayonnements ionisants, même après l’arrêt des faisceaux. L’irradiation constitue donc le risque principal du Ganil.

En bref

64

Lettres de suite d'inspection

6

Consultations du public

6

Avis d'incidents

21

Rêglementation

ASN background image

Actualités

10 actualités

Publié le 06/07/2021 à 10:15

Région Normandie : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Caen de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2020 en région Normandie.

Publié le 21/04/2021 à 12:20

GANIL : modification des modalités de prélèvement, de consommation d’eau et de rejet

Le grand accélérateur national d’ions lourds (GANIL) est localisé à la périphérie nord de Caen. Le groupement d’intérêt économique (GIE) GANIL exploite cette installation nucléaire de base (INB 113) depuis 1983 à des fins de recherche fondamentale en physique nucléaire. Il a été autorisé par décret du 29 décembre 1980 et fait l’objet de plusieurs modifications depuis lors, notamment les projets SPIRAL 1 et SPIRAL 2.

Publié le 02/06/2020 à 11:56

Normandie : en 2019, le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Caen de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2019 en région Normandie.

Publié le 08/07/2019 à 09:52

GANIL : mise en service de SPIRAL2

L’ASN a autorisé, le 27 juin 2019, la mise en service de la phase 1 de l’extension SPIRAL2 de l’installation nucléaire de base (INB) 113, dénommée GANIL, située dans les communes d’Épron, de Caen et d’Hérouville-Saint-Clair.

Publié le 04/06/2019 à 11:00

Conférence de presse de Caen : en 2018, le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Caen de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2018 en région Normandie.

Publié le 25/06/2015 à 11:00

Premier réexamen de sûreté du GANIL

L’ASN a analysé le rapport présentant les conclusions du premier réexamen de sûreté de l’installation nucléaire de base (INB) numéro 113, dénommée GANIL, située sur les communes d’Epron, Hérouville-Saint-Clair et Caen. Ce rapport a été remis par l’exploitant en 2011 et complété jusqu’en mai 2013 à la demande de l’ASN.

Publié le 07/04/2009 à 17:01

Visite du collège au GANIL

Le 13 février 2009, le collège de l'Autorité de sûreté nucléaire a visité les installations du GANIL (Grand Accélérateur National d'Ions Lourds) implanté sur les communes d'EPRON, HEROUVILLE-SAINT-CLAIR et CAEN (Calvados).