Centre CEA de Fontenay-aux-Roses

Le site en bref

Le centre CEA de Fontenay-aux-Roses, créé en 1946, est situé en bordure des communes de Châtillon et du Plessis-Robinson, dans le département des Hauts-de-Seine. Il occupe une superficie de 13,8 hectares, et abrite la première pile atomique du continent européen, « Zoé ». Deux générations d'installations nucléaires ont été exploitées jusqu'en 1995, pour le développement du procédé de retraitement du combustible nucléaire.

Depuis 1999, le CEA a entrepris de dénucléariser le centre. Parallèlement au démantèlement des installations nucléaires en elles-mêmes, un programme d'assainissement complet du site a été élaboré, notamment pour accueillir de nouvelles activités de recherche dans les domaines des sciences du vivant et de la recherche technologique.

 Abritant initialement quatre installations nucléaires de base (n° 34, 57, 59, 73), le centre n'en comporte plus que deux aujourd'hui (n° 165 et 166), suite aux décrets signés le 30 juin 2006 autorisant le démantèlement total du site. La première INB est constituée des chantiers de démantèlement des laboratoires en eux-mêmes, et la seconde est l'installation de traitement des déchets issus de ces chantiers. La dénucléarisation du site va se poursuivre dans les années à venir. 

Pour faire face à la crise sanitaire, le centre CEA Paris‑Saclay a rapidement mis en œuvre son plan de continuité d’activité. La grande majorité des chantiers du site de Fontenay-aux‑Roses ont été repliés en sécurité et seules les activités essentielles ont été maintenues pendant la période de confinement. L’interruption des activités d’exploitation, la restriction des déplacements et l’indisponibilité de certains prestataires ont conduit à ne pas pouvoir réaliser certains contrôles réglementaires. La reprise des activités d’exploitation a par la suite été autorisée, par le directeur du centre, après réalisation d’une analyse de sûreté et des contrôles appropriés.

Les inspections réalisées en 2020 ont montré que les processus de gestion des modifications notables et de transport de matières radioactives sont maîtrisés par l’exploitant. Les premières actions décidées par le CEA pour remédier aux écarts constatés dans le domaine de la radioprotection lors des contrôles de l’ASN en 2019 sont satisfaisantes et doivent être poursuivies.

En 2020, plusieurs événements significatifs sont liés à la présence de contaminations historiques non connues du CEA, dans certaines tuyauteries et gaines de ventilation des installations. L’ASN suivra les résultats des investigations et les suites qui y seront données.
L’ASN souligne à nouveau le retard pris dans la réalisation des études, la programmation des projets et dans le calendrier de démantèlement
des installations nucléaires de Fontenay‑aux‑Roses. Le CEA a cependant présenté à l’ASN ses prévisions quant à l’articulation des dossiers et travaux projetés sur le site afin de diminuer le terme source au sein des installations. L’ASN attend du CEA qu’il poursuive la mise en place d’actions fortes pour maîtriser et fiabiliser les délais associés à ces projets, en particulier les délais annoncés concernant la remise des études préparatoires aux chantiers de démantèlement, qui seront instruites par l’ASN.

 

Actualités

Actualités des installations nucléaires du centre CEA de Fontenay-aux-Roses

Publié le 09/06/2021 à 09:30

Île-de-France : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, les divisions territoriales de Paris et d’Orléans de l’ASN présentent les conclusions des actions de contrôle qu’elles ont menées tout au long de l’année 2020 en région Île-de-France.

Publié le 03/06/2021 à 10:30

Centre-Val de Loire : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale d’Orléans de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2020 en région Centre-Val de Loire.

Publié le 11/06/2020 à 10:00

Île-de-France : en 2019, le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, les divisions territoriales de Paris et d’Orléans de l’ASN présentent les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2019 en région Île-de-France (196 inspections dont 42 inspections dans le domaine de la sûreté nucléaire, 148 inspections dans le domaine du nucléaire de proximité et 6 inspections sur le thème du transport de substances radioactives).
Voir les actualités

Lettres de suite d'inspections

Lettres de suite d'inspections des installations nucléaires du centre CEA de Fontenay-aux-Roses

Voir les lettres de suite d'inspection

Avis d'incidents

Avis d'incident des installations nucléaires du centre CEA de Fontenay-aux-Roses

Publié le 31/10/2019

Support Installation de traitement des effluents et d'entreposage de déchets en démantèlement - CEA

Non-respect du délai de réalisation du contrôle externe d’une source scellée radioactive

Le Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA), exploitant de l’INB 166 à Fontenay aux Roses, a déclaré le 24 octobre 2019 à l’ASN un événement significatif pour la radioprotection relatif au non-respect du délai de réalisation du contrôle externe d’une source scellée radioactive de l’INB 166.

Publié le 16/04/2013

Procédé Installation de recherche en démantèlement - CEA

Contamination d’une personne intervenant sur un chantier de démantèlement

Le 15 février 2013, le CEA déclare à l’ASN un évènement significatif à la suite de la contamination au genou d’un prestataire intervenant sur un chantier de démantèlement détectée 2 jours plus tôt. Le 5 avril 2013, le CEA informe l’ASN que les examens médicaux réalisés sur plusieurs semaines mettent en évidence une exposition interne significative conduisant à une dose supérieure au quart de la limite annuelle autorisée pour un travailleur exposé. L’évènement, initialement classé au niveau 0 de l’échelle INES est reclassé au niveau 1 par le CEA.

Publié le 16/04/2013

Procédé Installation de recherche en démantèlement - CEA

Contamination par inhalation d’une personne [...]

Le 27 mars 2013, le CEA déclare à l’ASN un évènement significatif à la suite de la contamination par inhalation d’un prestataire intervenant sur un chantier de retrait d’équipements. Les examens médicaux réalisés, à la suite de cet évènement, sur plusieurs semaines mettent en évidence une exposition interne significative conduisant toutefois à une dose inférieure au quart de la limite annuelle autorisée pour un travailleur exposé. Le CEA a toutefois re-classé l’évènement au niveau 1 de l’échelle INES, le 11 avril 2013, invoquant un comportement inapproprié à la suite de la découverte de la contamination.
Voir les avis d'incident

Réglementation

Réglementation concernant les installations nucléaires du centre CEA de Fontenay-aux-Roses

Publié le 28/04/2020

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision n° CODEP-OLS-2020-025214 du Président de l’ASN du 23 avril 2020

Décision n° CODEP-OLS-2020-025214 du Président de l’ASN du 23 avril 2020 autorisant le Commissariat à l’énergie atomique et aux
énergies alternatives (CEA) à modifier de manière notable les modalités d’exploitation autorisées de l’installation Procédé (INB n° 165), située sur le site de Fontenay-aux-Roses (92)

Publié le 27/04/2020

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision n° CODEP-OLS-2020-023208 du Président de l’ASN du 23 avril 2020

Décision n° CODEP-OLS-2020-023208 du Président de l’ASN du 23 avril 2020 autorisant le Commissariat à l’énergie atomique et aux
énergies alternatives (CEA) à modifier de manière notable les modalités d’exploitation autorisées de l’installation Support (INB n° 166), située sur le site de Fontenay-aux-Roses (92)

Publié le 03/03/2020

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision n° CODEP-OLS-2020-016330 du Président de l’ASN du 25 février 2020

Décision n° CODEP-OLS-2020-016330 du Président de l’ASN du 25 février 2020 autorisant le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives à modifier de manière notable l’étude déchets commune aux installations nucléaires de base du centre de Fontenay-aux-Roses
Voir tous les textes réglementaires

Participation du public

Participation du public concernant les installations nucléaires du centre CEA de Fontenay-aux-Roses

Consultation du 06/03/2014 au 21/03/2014

Support Installation de traitement des effluents et d'entreposage de déchets en démantèlement

CEA centre de Fontenay-aux-Roses (92)

L'autorisation actuellement en vigueur permet au CEA – centre de Fontenay-aux-Roses (92) de détenir et d’utiliser des sources radioactives non scellées et scellées à des fins de recherche.

[2014-03-30]

0 Contributions

Voir les participations du public

Date de la dernière mise à jour : 03/12/2021