Actualités de votre région

59 actualités

Publié le 22/12/2014 à 11:15

Deuxième procédure de consignation d'une somme d'argent - CIS bio international

L’Autorité de sûreté nucléaire engage à nouveau, vis-à-vis de la société CIS bio international, qui exploite l’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA) sur la commune de Saclay, une procédure de consignation de somme répondant du montant des travaux à réaliser dans l’une des ailes du bâtiment pour se conformer à des prescriptions de réduction du risque d’incendie. En effet, un incendie dans cette usine est susceptible de provoquer des rejets radioactifs accidentels.

Publié le 17/11/2014 à 09:30

Le Conseil d’Etat rejette la demande de la société CIS bio international

Par décision du 6 mai 2014, l’ASN a mis en demeure la société CIS bio international de se mettre en conformité, suivant un calendrier déterminé, avec les dispositions d’une prescription relative à la maîtrise du risque incendie. CIS bio international a saisi l’ASN d’un recours gracieux contre la décision du 6 mai 2014, recours rejeté par l’ASN par décision du 15 juillet 2014.

Publié le 08/10/2014 à 14:00

Consignation d’une somme d’argent vis-à-vis de la société CIS bio international

L’Autorité de sûreté nucléaire engage vis-à-vis de la société CIS bio international, qui exploite l’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA) sur la commune de Saclay, un processus de consignation de somme répondant du montant des travaux à réaliser dans l’une des ailes du bâtiment pour se conformer à des prescriptions de réduction du risque d’incendie. En effet, un incendie dans cette usine est susceptible de provoquer des rejets radioactifs accidentels.

Publié le 04/08/2014 à 10:00

CIS bio international : mise en demeure de l'ASN

L’Autorité de sûreté nucléaire a mis en demeure le 6 mai 2014 la société CIS bio international, qui exploite l’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA) sur la commune de Saclay, de respecter les prescriptions relatives à la mise en place de dispositifs d’extinction automatique. Ces prescriptions devaient être opérationnelles le 31 mars 2014 ; or l’ASN a constaté au cours d’une inspection le 1er avril 2014 que l’exploitant n’avait pas mis en place de dispositifs d’extinction automatique dans les secteurs de feu contenant de l’iode.

Publié le 14/05/2014 à 11:15

L’ASN met en demeure la société CIS bio international

L’Autorité de sûreté nucléaire met en demeure la société CIS bio international, qui exploite l’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA) sur la commune de Saclay, de respecter les prescriptions relatives à la mise en place de dispositifs d’extinction automatique.

Publié le 14/04/2014 à 18:15

Saclay : mise en demeure du CEA

Le Laboratoire de haute activité (LHA – INB 49), exploité par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), comporte plusieurs "cellules" qui étaient destinées à la réalisation de travaux de recherche ou de production pour différents radionucléides. Lors des travaux de démantèlement et d’assainissement en cours, l’ensemble des cellules seront démantelées et assainies à l’exception de deux d’entre elles (les cellules 6 et 7).

Publié le 22/07/2013 à 08:05

La poursuite d’exploitation de l’UPRA est soumise au respect de travaux importants

Dans sa décision du 19 mars 2013 qui conclut l’instruction du rapport de réexamen de sûreté de l’Usine de production de radioéléments artificiels de CIS bio international, implantée sur le site de Saclay (Essonne), l’ASN indique que sa poursuite d’exploitation est soumise au respect de travaux importants qui concernent notamment la maîtrise des risques d’incendie et la réduction de l’inventaire radiologique présent dans l’installation.

Publié le 04/07/2013 à 15:59

Dépassement de la limite de dose efficace

Le 6 mai 2013, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée par le chef d’établissement de l’Institut Mutualiste Montsouris qu’un radiologue salarié réalisant des actes radioguidés avait reçu une dose efficace excédant la limite de dose maximale réglementaire de 20 mSv (milliSievert) au cours de douze mois consécutifs.

Publié le 26/06/2013 à 12:37

Audition de l’administrateur général du CEA par le collège de l’ASN

Dans le cadre de son audition régulière des exploitants sur les enjeux de sûreté nucléaire et de radioprotection, le collège de l’ASN a auditionné, le 13 juin 2013, Monsieur Bernard Bigot, administrateur général du CEA, accompagné de ses principaux collaborateurs, sur les questions de sûreté et de radioprotection.

Publié le 17/06/2013 à 10:03

Mise en demeure du centre de radiothérapie de Ris‑Orangis (91)

L’Autorité de sûreté nucléaire met en demeure le centre de radiothérapie de Ris‑Orangis de se conformer, sous six mois, à la décision de l’ASN du 1er juillet 2008 fixant les obligations d’assurance de la qualité en radiothérapie. Le centre de radiothérapie de Ris-Orangis dispose actuellement de deux accélérateurs linéaires utilisés à des fins de radiothérapie externe.

Publié le 11/04/2013 à 18:02

Mise en demeure de CIS bio international à Saclay

L’Autorité de sûreté nucléaire met en demeure la société CIS bio international, qui exploite l’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA) sur la commune de Saclay, de respecter les prescriptions relatives aux prélèvements et aux rejets de cette installation. L’UPRA élabore des produits radio pharmaceutiques à usage médical directement utilisables pour des diagnostics ou des thérapies.

Publié le 26/09/2012 à 09:45

ECS : 2ème série de rapports remis par les exploitants à l’ASN

Les exploitants EDF (pour ses installations en démantèlement), le CEA, Areva/FBFC, Iter Organisation et Cis bio International ont remis, pour le 15 septembre 2012, conformément au calendrier des ECS, leurs rapports pour 22 installations nucléaires jugées moins prioritaires par l’ASN. Cette démarche s’inscrit dans la continuité de celle engagée en 2011 pour les 79 installations jugées les plus prioritaires.

Publié le 26/09/2012 à 09:45

ECS : 2ème série de rapports remis par les exploitants à l’ASN

Les exploitants EDF (pour ses installations en démantèlement), le CEA, Areva/FBFC, Iter Organisation et Cis bio International ont remis, pour le 15 septembre 2012, conformément au calendrier des ECS, leurs rapports pour 22 installations nucléaires jugées moins prioritaires par l’ASN. Cette démarche s’inscrit dans la continuité de celle engagée en 2011 pour les 79 installations jugées les plus prioritaires.