Réacteurs en démantèlement A1 et A2 de Saint-Laurent-des-Eaux

Le site de Saint-Laurent-des-Eaux comprend aussi les installations à l'arrêt et en cours de démantèlement de deux réacteurs de la filière UNGG (uranium naturel-graphite-gaz). L’ancienne centrale de Saint‑Laurent‑des‑Eaux constitue une installation nucléaire de base qui comprend deux réacteurs UNGG « intégrés », les réacteurs Saint‑Laurent‑des‑Eaux A1 et A2. Leur mise à l’arrêt définitif a été prononcée respectivement en 1990 et 1992. Le démantèlement complet de l’installation a été autorisé par le décret du 18 mai 2010.

En bref

38

Lettres de suite d'inspection

3

Consultations du public

2

Avis d'incidents

16

Rêglementation

Avis d'incidents

2 avis d'incidents

Publié le 13/11/2006

Réacteurs en démantèlement A1 et A2 de Saint-Laurent-des-Eaux Installation en démantèlement - EDF

Non maîtrise d'opérations de traitement d'effluents radioactifs et rejet non

Le 18 mai 2006, un effluent radioactif, en cours de traitement, a débordé d'un réservoir dans la piscine de la tranche 1. Le 24 mai, le réseau d'eaux pluviales a été détecté contaminé, révélant qu'une partie de cet effluent avait été rejetée en Loire.