Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier

La centrale nucléaire de Dampierre‑en‑Burly se situe sur la rive droite de la Loire, dans le département du Loiret, à environ 10 km en aval de Gien et 45 km en amont d’Orléans.

Elle comprend quatre réacteurs nucléaires de 900 MWe, mis en service en 1980 et 1981. Les réacteurs 1 et 2 constituent l’INB 84, les réacteurs 3 et 4 l’INB 85. Le site dispose d’une des bases régionales de la Force d’action rapide du nucléaire (FARN), force spéciale d’intervention, créée en 2011 par EDF, à la suite de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima. Son objectif est d’intervenir, en situation pré‑accidentelle ou accidentelle, sur n’importe quelle centrale nucléaire en France, en apportant des renforts humains et des moyens matériels de secours.

En bref

413

Lettres de suite d'inspection

16

Consultations du public

125

Avis d'incidents

213

Rêglementation

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier

Participation du public

16 consultations du public

Consultation du 03/12/2020 au 22/01/2021

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe

Conditions de la poursuite de fonctionnement des réacteurs de 900 MWe au-delà de 40 ans

L’ASN ouvre sur son site Internet le 3 décembre une consultation du public sur les conditions de la poursuite de fonctionnement des réacteurs de 900 MWe d’EDF au-delà de leur quatrième réexamen périodique.

[2020.12.73]

1233 Contributions

Consultation du 16/11/2020 au 02/12/2020

Centrale nucléaire de Civaux Réacteurs de 1450 MWe

Plan d'urgence interne (EDF)

La Décision n°2017-DC-592 dispose à son article 2.3 que les exploitants de réacteurs électronucléaires doivent mettre à jour leur plan d’urgence interne (PUI) avant le 1er janvier 2021 afin de prendre en compte les évolutions exigées par cette décision. Compte-tenu de la situation sanitaire, Electricité de France a demandé à l’ASN, conformément à l’article 3 de cette même décision, un délai supplémentaire allant de 3 à 6 mois suivant les sites pour mettre à jour leurs PUI en accompagnant cette demande de justifications propres à chaque site demandant une dérogation.

[2020.11.69]

0 Contributions

Consultation du 17/12/2019 au 08/01/2020

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe

Gestion de combustible « Parité MOX »

Vingt-deux des trente-quatre réacteurs électronucléaires de 900 MWe d’EDF[1] utilisent du combustible « MOX » constitué d’un mélange d’oxydes d’uranium et de plutonium. Afin d’optimiser la disponibilité des moyens de production nucléaire pour les besoins du réseau électrique et pouvoir faire face à des aléas sur l’approvisionnement en combustible, EDF souhaite pouvoir adapter les modalités de gestion de ses réacteurs, en particulier en ayant la possibilité de faire varier la durée de leurs cycles de fonctionnement.

[2019.12.73]

0 Contributions

Consultation du 10/07/2019 au 06/09/2019

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe

Dampierre : source d'eau ultime (SEU)

Projet de décision de l’Autorité de sûreté nucléaire fixant, de manière temporaire, des modalités particulières de prélèvement d’eau et de rejet d’effluents liquides pour l’exploitation par Électricité de France (EDF) de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly (INB nos 84 et 85).

[2019.07.33]

0 Contributions

Consultation du 20/12/2018 au 10/01/2019

Centrale nucléaire de Civaux Réacteurs de 1450 MWe

EDF - Prescriptions complémentaires applicables aux sites électronucléaires - "Diesels ultimes de secours"

L’ASN soumet à la consultation du public sur son site internet un projet de décision modifiant le délai de mise en place des moyens d’alimentation électrique supplémentaires des centrales nucléaires d’EDF prévus dans ses décisions du 26 juin 2012 et met à la disposition du public le dossier de demande d’EDF.

[2018.12.105]

3 Contributions

Consultation du 21/10/2018 au 05/11/2018

Centrale nucléaire de Civaux Réacteurs de 1450 MWe

Prescriptions complémentaires applicables aux sites électronucléaires - Diesels ultimes de secours (DUS)

Projet de décision de l’Autorité de Sûreté Nucléaire modifiant les décisions n° 2012-DC-0274 à n° 2012-DC-0283, n° 2012-DC-0285 à n° 2012-DC-0290 et n° 2012-DC-0292 du 26 juin 2012 fixant à Électricité de France – Société Anonyme (EDF-SA) des prescriptions complémentaires applicables aux sites électronucléaires de Belleville-sur-Loire, Blayais, Bugey, Cattenom, Chinon, Chooz B, Civaux, Cruas-Meysse, Dampierre-en-Burly, Flamanville, Golfech, Gravelines, Nogent-sur-Seine, Paluel, Penly, Saint-Alban et Tricastin au vu des conclusions des évaluations complémentaires de sûreté (ECS)

[2018.09.92]

23 Contributions

Consultation du 15/08/2017 au 10/09/2017

Centrale nucléaire de Civaux Réacteurs de 1450 MWe

Revue des composants fabriqués par l’usine Creusot Forge Areva NP installés sur les réacteurs électronucléaires en exploitation

Areva NP a mis en évidence en 2016 des irrégularités dans certains dossiers de fabrication d’équipements sous pression nucléaires fabriqués par son usine Creusot Forge. Les premières investigations menées ont conduit Areva NP et EDF à lancer une revue de l’ensemble des dossiers de fabrication de cette usine à la fin de l’année 2016.

[2017.08.062]

676 Contributions

Consultation du 26/06/2017 au 11/07/2017

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe

Projet de décision relative à la gestion de combustible « Parité MOX »

À ce jour, 22 des 34 réacteurs électronucléaires d’une puissance de 900 MWe fonctionnent avec un combustible constitué de crayons contenant soit des pastilles d’oxyde d’uranium enrichi, soit des pastilles composées d’un mélange d’oxyde d’uranium et de plutonium. Ce mélange est appelé « MOX ».

[2017.06.053]

0 Contributions

Consultation du 24/08/2016 au 25/09/2016

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire Réacteurs de 1300 MWe

Projet de guide de l’ASN et de l’IRSN relatif aux exigences de sûreté et recommandations pour la conception de réacteurs à eau sous pression

Le projet de guide soumis à la présente consultation du public est issu d’un travail conjoint entre l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Il vise à formaliser les recommandations de l’ASN et de l’IRSN en matière de conception de nouveaux réacteurs électronucléaires à eau sous pression (REP).

[2016.08.68]

129 Contributions

Consultation du 21/02/2016 au 22/04/2016

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire Réacteurs de 1300 MWe

Maîtrise des nuisances et de l’impact sur la santé et l’environnement des réacteurs électronucléaires à eau sous pression

L’objectif premier de ce projet de décision est la simplification réglementaire des textes fixant les modalités de prélèvement et de consommation d’eau et de rejet dans l’environnement des effluents liquides et gazeux des réacteurs nucléaires français. Actuellement, ces textes sont spécifiques à chacune des centrales nucléaires de production d’électricité françaises, alors que nombreuses prescriptions sont communes à tous les sites. Ce projet de décision intègre donc en un seul texte l’ensemble des prescriptions non spécifiquehs aux sites. Elle permet ainsi l’homogénéisation de la réglementation et facilitera les modifications réglementaires ultérieures (modification d’une seule décision réglementaire au lieu des dix-neuf décisions « modalités » individuelles).

[2016.02.012]

3 Contributions

Consultation du 25/01/2016 au 16/02/2016

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe

Projet de position de l’ASN relative aux orientations génériques du réexamen périodique de sûreté associé aux quatrièmes visites décennales des réacteurs de 900 MWe

Le projet de position de l’ASN sur les orientations génériques du réexamen périodique de sûreté associé aux quatrièmes visites décennales des réacteurs de 900 MWe exploités par Électricité de France – Société Anonyme (EDF-SA) est mis à la disposition du public.

[2016.01.009]

364 Contributions

Consultation du 17/03/2015 au 01/04/2015

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe

Prélèvement d’eau et de rejet d’effluents liquides pour l’exploitation par EDF de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly (Loiret)

Les prélèvements d’eau et les rejets d’effluents de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly sont actuellement réglementés par les décisions n° 2011-DC-0210 et n° 2012-DC-0211 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 3 mars 2011.

[2015-03-30]

0 Contributions

Consultation du 24/06/2014 au 10/07/2014

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire Réacteurs de 1300 MWe

Règles générales d’exploitation pour les réacteurs électronucléaires du parc en exploitation d’EDF

La réglementation française relative aux installations nucléaires de base prévoit la possibilité pour l’ASN de dispenser un exploitant de la procédure de déclaration préalable des modifications de ses installations, des règles générales d’exploitation ou du plan d’urgence interne. Cette dispense est possible uniquement pour des opérations d’importance mineure, et à la condition que l’exploitant institue un dispositif de contrôle interne présentant des garanties de qualité, d’autonomie et de transparence suffisantes.

[2014-06-82]

3 Contributions

Consultation du 10/03/2014 au 31/03/2014

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe

Poursuite d'exploitation - réacteur1 de la centrale nucléaire de Dampierre en Burly

Ce projet de décision sera applicable au réacteur n°1 de l’installation nucléaire de base n°84 exploitée par Électricité de France – Société Anonyme (EDF-SA) sur la commune de Dampierre-en-Burly (département du Loiret).

[2014-03-34]

1 Contributions