Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier

La centrale nucléaire de Dampierre‑en‑Burly se situe sur la rive droite de la Loire, dans le département du Loiret, à environ 10 km en aval de Gien et 45 km en amont d’Orléans.

Elle comprend quatre réacteurs nucléaires de 900 MWe, mis en service en 1980 et 1981. Les réacteurs 1 et 2 constituent l’INB 84, les réacteurs 3 et 4 l’INB 85. Le site dispose d’une des bases régionales de la Force d’action rapide du nucléaire (FARN), force spéciale d’intervention, créée en 2011 par EDF, à la suite de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima. Son objectif est d’intervenir, en situation pré‑accidentelle ou accidentelle, sur n’importe quelle centrale nucléaire en France, en apportant des renforts humains et des moyens matériels de secours.

En bref

452

Lettres de suite d'inspection

18

Consultations du public

135

Avis d'incidents

237

Rêglementation

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier

Avis d'incidents

135 avis d'incidents

Publié le 06/02/2011

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe - EDF

Anomalie générique concernant le système d'injection de sécurité

Le 1er février 2011, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire une anomalie générique relative à la répartition des débits d’injection de sécurité à haute pression dans les branches froides du circuit primaire principal des réacteurs de 900 MWe.

Publié le 11/05/2010

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non conformité de la position de 4 vannes d’isolement

Le 27 avril 2010, lors d’un contrôle périodique, un technicien a constaté que 4 vannes servant à l’isolement de l’enceinte de confinement du réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Dampierre étaient anormalement ouvertes.

Publié le 12/04/2010

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect d’une exigence d’exploitation

Le 24 septembre 2009, lors de la phase de redémarrage après l’arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°3, l’exploitant de la centrale nucléaire de Dampierre a détecté qu’une vanne d’étanchéité de l’enceinte de confinement était ouverte, alors que les spécifications techniques d’exploitation imposaient qu’elle soit en position fermée.

Publié le 17/02/2010

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect d’une exigence technique - intégrité du circuit primaire du réacteur

Le 2 octobre 2009, lors de la phase de redémarrage après l’arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°3, l’exploitant de la centrale nucléaire de Dampierre a détecté une fermeture incomplète de la vanne d’isolement vapeur, alors que les spécifications techniques d’exploitation imposaient qu’elle soit en position fermée.

Publié le 22/12/2009

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Transport de matières radioactives par une voie interdite

Le 19 octobre 2009, la centrale de Dampierre a remis un colis de détecteurs ioniques de fumée à la société Chronopost pour expédition. Le 20 octobre 2009, le destinataire a constaté que, s’agissant d’un colis contenant de la matière radioactive, celui-ci n’aurait pas dû être acheminé par voie postale.

Publié le 16/12/2009

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe - EDF

Mise à l’arrêt des pompes du circuit d’eau brute

Le 8 décembre 2009, EDF a informé l'ASN d’une anomalie générique concernant une consigne inadaptée dans les procédures de conduite accidentelle. Cette anomalie concerne les centrales nucléaires de Blayais, Chinon, Cruas, Dampierre, Gravelines, Saint-Laurent et Tricastin.

Publié le 30/07/2009

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Présence d'un mélange non qualifié de graisses dans des servomoteurs

Dans le cadre des contrôles effectués lors des arrêts pour maintenance et rechargement en combustible des réacteurs n°1 et 4 de la centrale nucléaire de Dampierre, l'Autorité de sûreté nucléaire a été informée de la détection, par EdF, de la présence d'un mélange non qualifié de graisses dans des servomoteurs électriques nécessaires au fonctionnement de l'installation en situation accidentelle.

Publié le 26/06/2009

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non réalisation d'une activité de maintenance malgré des documents

Le 29 mai 2009, dans le cadre du contrôle de l'arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly, l’Autorité de sûreté nucléaire a appris qu’une visite de maintenance sur une pompe du système RCV n’avait pas été réalisée par la société sous-traitante qui en était chargée, bien que les documents qualités relatifs à cette intervention aient été renseignés et indiquent le contraire. La détection de cet écart avait été faite le 6 mai 2009 par la personne d'EDF chargée de la surveillance de cette intervention.

Publié le 03/04/2009

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Anomalie de tenue au séisme de tuyauteries de refroidissement

Le 10 mars 2009, EDF a informé l'ASN d'une anomalie de tenue au séisme de tronçons de tuyauteries des circuits de « refroidissement intermédiaire », « d'eau brute secourue » et « d'alimentation de secours des générateurs de vapeur » des réacteurs n°1, 2 et 3 de la centrale nucléaire de Dampierre.

Publié le 26/11/2008

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Anomalie générique concernant les pompes à haute pression du circuit

Le 23 octobre, EDF a informé l'ASN d'une anomalie ayant affecté certaines pompes à haute pression du circuit d'injection de sécurité des réacteurs nucléaires Blayais 4, Dampierre 3 et 4, et Tricastin 3 et 4.

Publié le 05/06/2008

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe - EDF

Dysfonctionnements dans la gestion par EDF des sources radioactives

A la suite de la déclaration par le site de Gravelines, le 30 juin, de la perte d'une source radioactive (incident classé au niveau 1 de l'échelle INES), EDF a réalisé un inventaire complet des sources radioactives détenues sur chaque site.