Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier

La centrale nucléaire de Dampierre‑en‑Burly se situe sur la rive droite de la Loire, dans le département du Loiret, à environ 10 km en aval de Gien et 45 km en amont d’Orléans.

Elle comprend quatre réacteurs nucléaires de 900 MWe, mis en service en 1980 et 1981. Les réacteurs 1 et 2 constituent l’INB 84, les réacteurs 3 et 4 l’INB 85. Le site dispose d’une des bases régionales de la Force d’action rapide du nucléaire (FARN), force spéciale d’intervention, créée en 2011 par EDF, à la suite de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima. Son objectif est d’intervenir, en situation pré‑accidentelle ou accidentelle, sur n’importe quelle centrale nucléaire en France, en apportant des renforts humains et des moyens matériels de secours.

En bref

414

Lettres de suite d'inspection

16

Consultations du public

125

Avis d'incidents

214

Rêglementation

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - © EDF/AeroFilm/M. Didier

Actualités

134 actualités

Publié le 19/01/2017 à 16:00

Prévention des risques résultant de la dispersion de microorganismes pathogènes

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a adopté le 6 décembre 2016 la décision n° 2016-DC-0578 relative à la prévention des risques résultant de la dispersion de micro-organismes pathogènes (légionelles et amibes) par les installations de refroidissement du circuit secondaire des réacteurs nucléaires.

Publié le 12/01/2017 à 19:00

Après contrôle, l’ASN a autorisé neuf réacteurs à redémarrer

L’ASN a donné son accord au redémarrage de neuf des douze réacteurs concernés par l’anomalie de la concentration en carbone de l’acier des fonds primaires des générateurs de vapeur fabriqués par JCFC après examen des résultats des contrôles réalisés et des justifications techniques apportées par EDF pour les réacteurs de 900 MWe.

Publié le 23/12/2016 à 09:00

Comprimés d’iode - Bilan au 20 décembre 2016

En 2016, 390 000 boîtes de comprimés ont été retirées en pharmacie contre moins de 320 000 en 2009, soit une progression de 22 %. Par rapport à 2009, le nombre total de retraits en pharmacie a crû de 8 % (190 000 retraits en 2016 ; 175 000 en 2009) pour les particuliers et a été multiplié par plus de trois (20 000 retraits en 2016 ; 6 250 en 2009) pour les établissements recevant du public (ERP) et entreprises.

Publié le 26/10/2016 à 15:48

Audition par l’OPECST : l'ASN a fait le point sur les anomalies détectées sur les ESPN

L’ASN a participé le 25 octobre 2016 à l’audition organisée par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques sur la sûreté des équipements sous pression nucléaires (ESPN). L’OPECST a entendu l’ASN et son appui technique l’IRSN, le fabricant Areva NP, l’exploitant EDF, ainsi que le Haut Comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire (HCTISN).

Publié le 24/10/2016 à 10:00

Poursuite de fonctionnement au-delà de 40 ans des réacteurs nucléaires français

Les 3 et 4 octobre 2016, l’ASN, son appui technique l’IRSN, la Commission Locale d'Information des Grands Équipements Énergétiques du Tricastin (CLIGEET de la Drôme) ainsi que l’Association nationale des commissions et comités locaux d’information (ANCCLI) ont organisé un séminaire consacré à la poursuite de fonctionnement au-delà de 40 ans des réacteurs nucléaires français de 900 mégawatts.

Publié le 18/10/2016 à 16:30

Contrôles complémentaires sur les générateurs de vapeur de cinq réacteurs d'EDF

L’ASN a prescrit à EDF de réaliser, sous trois mois, des contrôles complémentaires sur certains fonds primaires de générateurs de vapeur de cinq de ses réacteurs dont l’acier est affecté par une concentration excessive en carbone. La réalisation de ces contrôles nécessitera la mise à l’arrêt des réacteurs concernés.

Publié le 23/09/2016 à 10:35

Usine Creusot Forge d’Areva NP : liste des irrégularités

L’ASN publie la liste des irrégularités affectant certaines fabrications de l’usine Creusot Forge d’Areva NP qui lui ont été déclarées à ce jour concernant les activités nucléaires civiles françaises. Ces irrégularités concernent des équipements sous pression de réacteurs d’EDF (cuves, générateurs de vapeur et tuyauteries du circuit primaire principal) et des emballages de transport de substances radioactives.

Publié le 08/09/2016 à 11:00

Comprimés d’iode : "Rendez-vous chez votre pharmacien !"

En cas d’accident nucléaire, la prise d’iode stable est une des actions de protection essentielles. L’ensemble des riverains des 19 centrales nucléaires françaises sont concernés : particuliers, professionnels, entreprises, établissements publics, écoles. Tous doivent avoir à disposition des comprimés pour leur famille, leurs employés, leurs clients et leurs usagers.

Publié le 23/06/2016 à 13:45

Anomalies potentielles sur les générateurs de vapeur

Les analyses menées par EDF depuis 2015 concluent que certains fonds primaires de générateurs de vapeur pourraient présenter une zone de concentration importante en carbone pouvant conduire à des propriétés mécaniques plus faibles qu’attendues. Ces générateurs de vapeur équipent 18 réacteurs de 900 ou 1450 MWe.

Publié le 21/04/2016 à 10:00

Orientations génériques des 4èmes visites décennales des réacteurs de 900 MWe

Dans le cadre particulier de ce quatrième réexamen périodique du palier 900 MWe qui vise à une poursuite du fonctionnement après 40 ans, l’ASN avait souhaité favoriser dès la phase préparatoire générique une participation élargie des parties prenantes. Ainsi, cette lettre de position a fait l’objet d’une consultation du public sur Internet du 26 janvier au 16 février 2016. L’ensemble des commentaires recueillis à l’issue de cette consultation font l’objet d’une synthèse téléchargeable.

Publié le 18/02/2016 à 14:30

Poursuite d’exploitation des réacteurs de 900 MWe au-delà de 40 ans

Le 15 janvier 2016, le collège de l’ASN a auditionné Dominique Minière, directeur de la direction de la production nucléaire et thermique d’EDF, sur les orientations prévues par leur exploitant pour le quatrième réexamen de sûreté des réacteurs de 900 MWe.