Crlcc Centre Georges François Leclerc

4 consultations du public

Consultation du 13/09/2021 au 29/09/2021

Crlcc Centre Georges François Leclerc Dijon

Demande d’autorisation d’exercer une activité nucléaire à des fins médicales

Le dossier soumis à consultation du public concerne la demande faite par le Centre Georges François Leclerc (Dijon 21000) afin d’obtenir un renouvellement d’autorisation à échéance, avec modification des conditions de détention et d’utilisation des sources radioactives non scellées (ajout d’un radionucléide de période inférieure à 8 jours). L’autorisation vise également à poursuivre la détention et l’utilisation de générateurs électriques de rayonnements ionisants (remplacement d’un appareil par un autre).

[2021.09.43]

0 Contributions

Consultation du 19/03/2017 au 03/04/2017

Crlcc Centre Georges François Leclerc Dijon

Centre Georges François Leclerc à Dijon

Le dossier soumis à consultation du public concerne la demande faite par le service de médecine nucléaire du Centre Georges Francois Leclerc à Dijon (21) de modifier son autorisation de détention et d’utilisation des sources radioactives non scellées et scellées ainsi que deux générateurs électriques de rayonnements ionisants. La modification faisant l'objet du dossier de demande soumis à consultation du public concerne l’ajout d’un nouveau radionucléide lié à la mise en œuvre d’une nouvelle technique de traitement et l’augmentation d’activité de certains radionucléides déjà utilisés dans le service en raison de l’évolution du nombre de certains actes de thérapie ou de diagnostic.

[2017.03.026]

0 Contributions

Consultation du 07/08/2016 au 22/08/2016

Crlcc Centre Georges François Leclerc Dijon

Service de médecine nucléaire du Centre Georges Francois Leclerc à Dijon (21)

Le dossier soumis à consultation du public concerne la demande faite par le service de médecine nucléaire du Centre Georges Francois Leclerc à Dijon (21) de modifier son autorisation de détention et d’utilisation des sources radioactives non scellées et scellées ainsi que deux générateurs électriques de rayonnements ionisants, en raison de l’évolution du nombre de certains actes de thérapie ou de diagnostic.

[2016.08.60]

0 Contributions