Transports de substances radioactives

Les secteurs dans lesquels ces colis sont utilisés sont également très divers. Il s’agit évidemment de la production d’électricité dans les centrales nucléaires, mais également des secteurs médicaux, industriels classiques et de la recherche.

Le transport des matières radioactives doit être assuré dans des conditions de sûreté permettant une protection satisfaisante des travailleurs et du public contre les effets de la radioactivité.

La responsabilité de la sûreté du transport repose sur les différents acteurs de la chaîne du transport : l’expéditeur, le transporteur et le réceptionnaire.

La division contrôle, en lien avec la direction du transport et des sources (DTS), notamment par des inspections régulières, la sûreté du transport des matières radioactives et fissiles à usage civil. Elle assure également l’instruction et la délivrance des autorisations et agréments de transport.

L'action de la division porte essentiellement, via des inspections, sur le contrôle de la validité des agréments des colis et de l'organisation mises en place par les exploitants pour garantir la sûreté des transports. Son action se renforce également depuis 2005 concernant les colis dits « non agréés ». L'objectif est d'évaluer le respect des exigences de la réglementation des transports en la matière. Pour ce faire, des inspections sur ce thème se tiennent sur tout le territoire.

Lettres de suite d'inspection des INB relatif au transport

Lettres de suite d'inspection des installations nucléaires relatif au transport de substances radioactives

Voir toutes les lettres de suite d'inspection

Avis d'incident des INB relatif au transport

Avis d'incident des installations nucléaires relatif au transport de substances radioactives

Publié le 14/06/2021

Usine de préparation d'hexaflorure d'uranium (Comurhex) Transformation de substances radioactives - Comurhex

Perte de confinement lors du dépotage du contenu d’une citerne

Le 7 juin 2021, une fuite de poudre d’uranium s’est produite dans le hall de dépotage d’une citerne d’uranium naturel, dans les installations de « conversion » d’Orano à Pierrelatte.

Publié le 28/08/2014

Installation TU 5 et W Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Non respect de l’agrément international de transport de cylindres de type « 48Y » vides

AREVA NC TRICASTIN a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) le 25 août 2014 un événement significatif relatif au non respect de l’agrément international de transport de cylindres de type « 48Y » vides concernant la réalisation du contrôle visuel des pattes de levage des conteneurs qui sont utilisées pour leur manutention et leur arrimage.

Publié le 16/01/2014

Installation TU 5 et W Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Dysfonctionnement affectant un wagon

AREVA a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un dysfonctionnement affectant un transport d’uranium appauvri par voie ferroviaire.
Voir tous les avis d'incident

Lettres de suite d'inspection dans le domaine industriel relatif au transport

Lettres de suite d'inspection dans le domaine industriel relatif au transport de substances radioactives

Voir toutes les lettres de suite d'inspection

Avis d'incident dans le domaine industriel relatif au transport

Avis d'incident dans le domaine industriel relatif au transport de substances radioactives

Publié le 18/05/2000

CIS Bio International 30200 Marcoule

Perte d'un colis radioactif contenant de l'iode 125

Le 15 mai, la société CIS Bio International a déclaré à l'Autorité de sûreté la perte d'un colis contenant de l'iode radioactif (iode 125) ; ce radioélément est utilisé comme traceur pour des dosages immunologiques in vitro.
Voir tous les avis d'incident

Date de la dernière mise à jour : 29/09/2021