Réacteur Superphénix

Le réacteur à neutrons rapides Superphénix (INB 91), prototype industriel refroidi au sodium d’une puissance de 1 200 MWe, est implanté à Creys‑Malville en Isère. Il a été définitivement arrêté en 1997. Le réacteur a été déchargé et l’essentiel du sodium a été neutralisé sous forme de béton. Superphénix est associé à une autre INB, l’atelier pour l’entreposage des combustibles (APEC – INB 141). L’APEC est principalement constitué d’une piscine abritant le combustible déchargé de la cuve et de l’entreposage des colis de béton sodé issus de la neutralisation du sodium de Superphénix.

EDF a remis les rapports de conclusion des réexamens périodiques de sûreté pour l’INB 141 et pour l’INB 91. L’ASN a rendu publiques ses conclusions concernant le réexamen périodique de Superphénix le 28 juillet 2021 et a validé la poursuite des opérations de démantèlement. Elle a mis en consultation publique, du 23 septembre au 8 octobre 2021, un projet de décision encadrant la poursuite de fonctionnement de l’APEC.

En bref

109

Lettres de suite d'inspection

2

Consultations du public

12

Avis d'incidents

21

Rêglementation

Réglementation

Voir aussi:

 

21 textes

Publié le 27/12/2022

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision no CODEP-DRC-2022-058884 du Président de l’ASN du 23 décembre 2022

Décision no CODEP-DRC-2022-058884 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 23 décembre 2022 autorisant Electricité de France à modifier de manière notable les modalités d’exploitation autorisées des INB nos 45 (Bugey 1), 46 (Saint-Laurent A), 74 (silos), 91 (Superphénix), 94 (AMI), 133 (Chinon A1), 141 (APEC), 153 (Chinon A2), 157 (BCOT), 161 (Chinon A3), 162 (EL4D Brennilis), 163 (Chooz A) et 173 (Iceda).

Publié le 31/10/2022

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision n° CODEP-DRC-2022-036479 du Président de l’ASN du 28 octobre 2022

Décision n° CODEP-DRC-2022-036479 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 28 octobre 2022 autorisant Électricité de France (EDF) à déclasser définitivement le zonage déchets des soupapes fonctionnant au mercure du circuit secondaire du réacteur Superphénix (INB n° 91)

Publié le 08/04/2022

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision n° CODEP-LYO-2022-017580 du Président de l’ASN du 7 avril 2022

Décision n° CODEP-LYO-2022-017580 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 7 avril 2022 autorisant EDF à prolonger la durée d’entreposage de certains colis de déchets à l’intérieur de l’installation nucléaire de base n° 91, dite Superphénix

Publié le 30/11/2020

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision n° CODEP-DRC-2020-023819 du Président de l’ASN

Décision n° CODEP-DRC-2020-023819 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 13 novembre 2020 autorisant EDF à prolonger la durée d’entreposage de certains colis de déchets à l’intérieur de l’installation nucléaire de base n° 91, dite Superphénix

Publié le 03/04/2020

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision n° CODEP-LYO-2020-022477 du Président de l’ASN du 27 mars 2020

Décision n° CODEP-LYO-2020-022477 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 27 mars 2020 autorisant Électricité de France à modifier de manière notable les règles générales d’exploitation relatives à la gestion des déchets des INB nos 91 et 141

Publié le 20/01/2016

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision CODEP-DRC-2015-050696 du Président de l’ASN du 15 janvier 2016

Décision CODEP-DRC-2015-050696 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 15 janvier 2016 autorisant EDF à prolonger la durée d’entreposage de certains colis de déchets à l’intérieur de l’installation nucléaire de base n°91 dénommée centrale nucléaire à neutrons rapides de 1 200 MWe de Creys-Malville, dite Superphénix, sur le territoire de la commune de Creys-Meypieu (Isère).

Publié le 20/01/2016

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision CODEP-CLG-2015-050250 du Président de l’ASN du 21 décembre 2015

Décision CODEP-CLG-2015-050250 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 21 décembre 2015 autorisant Electricité de France – Société Anonyme (EDF-SA) à engager les opérations de traitement du sodium résiduel présent dans la cuve du réacteur après sa vidange, de l’installation nucléaire de base n°91, dénommée centrale nucléaire à neutrons rapides de 1 200 MWe de Creys-Malville, dite Superphénix, sur le territoire de la commune de Creys-Meypieu (Isère)