Réacteur Superphénix

Le réacteur à neutrons rapides Superphénix (INB 91), prototype industriel refroidi au sodium d’une puissance de 1 200 MWe, est implanté à Creys‑Malville en Isère. Il a été définitivement arrêté en 1997. Le réacteur a été déchargé et l’essentiel du sodium a été neutralisé sous forme de béton. Superphénix est associé à une autre INB, l’atelier pour l’entreposage des combustibles (APEC – INB 141). L’APEC est principalement constitué d’une piscine abritant le combustible déchargé de la cuve et de l’entreposage des colis de béton sodé issus de la neutralisation du sodium de Superphénix.

EDF a remis les rapports de conclusion des réexamens périodiques de sûreté pour l’INB 141 et pour l’INB 91. L’ASN a rendu publiques ses conclusions concernant le réexamen périodique de Superphénix le 28 juillet 2021 et a validé la poursuite des opérations de démantèlement. Elle a mis en consultation publique, du 23 septembre au 8 octobre 2021, un projet de décision encadrant la poursuite de fonctionnement de l’APEC.

En bref

108

Lettres de suite d'inspection

2

Consultations du public

12

Avis d'incidents

18

Rêglementation

Avis d'incidents

12 avis d'incidents

Publié le 10/07/2019

Réacteur Superphénix Réacteur nucléaire à neutrons rapides - EDF

Non-respect du délai de remise en service de l’un des deux groupes électrogènes de secours

L’Autorité de sûreté nucléaire reclasse au niveau 1 de l’échelle INES un évènement relatif au non-respect du délai de remise en service de l’un des deux groupes électrogènes de secours du site EDF de Creys-Malville.

Publié le 23/12/2018

Atelier pour l'entreposage du combustible de Creys-Malville Stockage ou dépôt de substances radioactives - EDF

Défaillance des alimentations électriques du site EDF de Creys-Malville

Électricité de France (EDF), exploitant le site de Creys-Malville (Isère), a déclaré le 18 décembre 2018 à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif à la perte temporaire de l’alimentation électrique du site EDF de Creys-Malville.

Publié le 07/02/2018

Réacteur Superphénix Réacteur nucléaire à neutrons rapides - EDF

Découpe d’un réservoir contenant un alliage liquide de sodium et de potassium (NaK)

Electricité de France (EDF), exploitant le site de Creys-Malville (Isère), a déclaré le 18 janvier 2018 à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif à la découpe d’un réservoir contenant un alliage liquide de sodium et de potassium (NaK) et à l’écoulement de ce liquide dans l’atelier de découpe du réacteur Superphénix (INB n° 91).

Publié le 22/10/2012

Réacteur Superphénix Réacteur nucléaire à neutrons rapides - EDF

Indisponibilité de plusieurs dispositifs de mesures de la radioprotection ...

Electricité de France (EDF), exploitant le site de Creys-Malville (Isère), a déclaré le 10 août 2012 à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif à l’indisponibilité de dispositifs de mesures de la radioprotection, ainsi qu’à l’absence de réalisation des contrôles périodiques d’étalonnage des capteurs de ces dispositifs.

Publié le 21/01/2007

Réacteur Superphénix Réacteur nucléaire à neutrons rapides - EDF

Non vérification de l'étanchéité de la piscine de l'atelier pour

Le 5 septembre 2006, l'exploitant est sorti du cadre de ses règles générales d'exploitation, lors de la réalisation d'un essai périodique sur le pont perche de l'APEC. Les opérateurs n'ont pas respecté une condition requise pour la tenue de cet essai.

Publié le 21/01/2007

Réacteur Superphénix Réacteur nucléaire à neutrons rapides - EDF

Atteinte du niveau bas de la piscine de l'atelier pour l'entreposage du

Le 29 septembre 2006, le niveau bas de la piscine de l'APEC a été atteint. Un appoint d'eau manuel a été nécessaire pour garantir le niveau d'eau de la piscine requis dans le référentiel d'exploitation. Un incident similaire s'était déjà produit en octobre 2004.

Publié le 15/01/2004

Réacteur Superphénix Réacteur nucléaire à neutrons rapides - EDF

Arrivée intempestive d'eau lors du lavage d'une barre de commande

Le 6 janvier 2004, la mauvaise préparation du lavage d'une barre de commande a entraîné l'arrivée intempestive d'eau dans le puits de lavage qui a débordé dans la cellule de manutention, alors que l'analyse de sûreté exclut toute immersion.

Publié le 27/08/2003

Réacteur Superphénix Réacteur nucléaire à neutrons rapides - EDF

Chute d'une maquette d'assemblage combustible.

Le 19 juin 2003, une maquette d'assemblage combustible, ne comportant pas d'élément radioactif, a chuté lors de son transfert de la cellule de manutention vers la piscine de l'atelier pour l'évacuation du combustible (APEC) où elle devait être entreposée.

Publié le 09/04/2002

Réacteur Superphénix Réacteur nucléaire à neutrons rapides - EDF

Chute d'un assemblage combustible durant son transfert

Le 10 avril 2002, un assemblage a chuté lors de son transfert entre le réacteur Superphénix et la piscine de l'atelier pour l'évacuation du combustible (APEC) où il devait être entreposé.