Réacteur Superphénix et Atelier pour l’entreposage des combustibles

Le réacteur à neutrons rapides Superphénix (INB 91), prototype industriel refroidi au sodium d’une puissance de 1 200 MWe, est implanté à Creys‑Malville en Isère. Il a été définitivement arrêté en 1997. Le réacteur a été déchargé et l’essentiel du sodium a été neutralisé sous forme de béton. Superphénix est associé à une autre INB, l’atelier pour l’entreposage des combustibles (APEC, INB 141). L’APEC est principalement constitué d’une piscine abritant le combustible déchargé de la cuve et de l’entreposage des colis de béton sodé issus de la neutralisation du sodium de Superphénix.

En bref

107

Lettres de suite d'inspection

2

Consultations du public

12

Avis d'incidents

16

Rêglementation

Actualités

9 actualités

Publié le 28/07/2021 à 08:24

L’ASN valide la poursuite des opérations de démantèlement de Superphénix à la suite de son réexamen

Superphénix, installation nucléaire de base 91, est exploitée par EDF sur le site de Creys-Malville (Isère). Superphénix est à l’arrêt depuis 1996 et est en cours de démantèlement. Le déchargement de la cuve du réacteur et le transfert de son combustible sont achevés, ainsi que la neutralisation de l’essentiel du sodium caloporteur. L’installation présente ainsi des risques et des inconvénients limités.

Publié le 28/07/2021 à 08:24

L’ASN valide la poursuite des opérations de démantèlement de Superphénix à la suite de son réexamen

Superphénix, installation nucléaire de base 91, est exploitée par EDF sur le site de Creys-Malville (Isère). Superphénix est à l’arrêt depuis 1996 et est en cours de démantèlement. Le déchargement de la cuve du réacteur et le transfert de son combustible sont achevés, ainsi que la neutralisation de l’essentiel du sodium caloporteur. L’installation présente ainsi des risques et des inconvénients limités.

Publié le 02/06/2021 à 11:30

Auvergne-Rhône-Alpes : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2020 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 01/07/2020 à 12:17

Incendie sur le chantier de démantèlement de la centrale de Creys-Malville

L’ASN a été informée, le 30 juin 2020, d’un départ de feu dans le bâtiment réacteur, en démantèlement, de la centrale nucléaire de Creys-Malville. Le feu s’est déclenché vers 11h15 sur un chantier de découpe d’un élément du couvercle de la cuve du réacteur. Il a été maîtrisé dans un premier temps par les prestataires chargés du chantier et les équipiers de première intervention, puis éteint par les sapeurs-pompiers à 12h40 après une reprise du feu. L’intervention des sapeurs-pompiers s’est terminée à 14h50.

Publié le 22/06/2020 à 10:30

Auvergne-Rhône-Alpes : le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2019 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 20/06/2019 à 10:30

Conférence de presse de Lyon : en 2018, le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2018 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 12/01/2016 à 16:00

Démantèlement du réacteur Superphénix

La décision n° CODEP-CLG-2015-050250 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) du 21 décembre 2015 autorisant EDF à engager les opérations de traitement du sodium résiduel présent dans la cuve du réacteur de l’installation nucléaire de base n°91, dénommée Superphénix a été signée.

Publié le 26/09/2012 à 09:45

ECS : 2ème série de rapports remis par les exploitants à l’ASN

Les exploitants EDF (pour ses installations en démantèlement), le CEA, Areva/FBFC, Iter Organisation et Cis bio International ont remis, pour le 15 septembre 2012, conformément au calendrier des ECS, leurs rapports pour 22 installations nucléaires jugées moins prioritaires par l’ASN. Cette démarche s’inscrit dans la continuité de celle engagée en 2011 pour les 79 installations jugées les plus prioritaires.