Réacteur à haut flux de l’Institut Laue‑Langevin (ILL) à Grenoble (Isère)

L'ILL (Institut Laüe Langevin), organisme de recherche internationale, abrite un réacteur à haut flux neutronique (RHF) de 58 MW, à eau lourde, qui produit des faisceaux de neutrons thermiques très intenses destinés à la recherche fondamentale, notamment dans les domaines de la physique du solide, de la physique neutronique et de la biologie moléculaire. Le RHF constitue l'INB 67 et accueille sur son périmètre l'EMBL (European Molecular Biology), laboratoire de recherche internationale en biologie.

Le RHF constitue l’INB 67 et accueille sur son périmètre l’EMBL (European Molecular Biology), laboratoire de recherche internationale en biologie. Cette INB composée d’environ 500 personnes occupe une surface de 12 ha, située entre l’Isère et le Drac, juste en amont du confluent, à proximité du centre CEA de Grenoble.

En bref

167

Lettres de suite d'inspection

5

Consultations du public

10

Avis d'incidents

58

Rêglementation

Actualités

15 actualités

Publié le 16/05/2024 à 14:00

Rapport de l’ASN sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2023

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a présenté le 16 mai aux parlementaires de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), son rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2023 . À cette occasion, l’ASN a présenté ses sujets d’attention face aux nouvelles ambitions en matière nucléaire.

Publié le 14/06/2023 à 10:00

Région Auvergne-Rhône-Alpes : sûreté nucléaire et radioprotection en 2022

À l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2022, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2022 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 25/05/2023 à 15:35

Rapport de l’ASN sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2022

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a présenté le 25 mai aux parlementaires de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), son rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2022. À cette occasion, l’ASN a demandé que les réflexions menées dans le cadre de la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) abordent le nucléaire de manière systémique.

Publié le 23/08/2022 à 15:05

Réacteur à haut flux : poursuite de fonctionnement

L’ASN a analysé le rapport de conclusions du réexamen périodique de l’installation nucléaire de base (INB) 67, dénommée Réacteur à haut flux (RHF), exploitée par l’Institut Laue-Langevin (ILL) à Grenoble (Isère).

Publié le 23/06/2022 à 10:30

Région Auvergne-Rhône-Alpes : sûreté nucléaire et radioprotection en 2021

À l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2021, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2021 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 02/06/2021 à 11:30

Auvergne-Rhône-Alpes : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2020 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 22/06/2020 à 10:30

Auvergne-Rhône-Alpes : le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2019 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 20/06/2019 à 10:30

Conférence de presse de Lyon : en 2018, le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2018 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 21/06/2018 à 10:14

En 2017, la sûreté nucléaire et la radioprotection sont globalement satisfaisantes.

En 2017, la centrale de Saint-Alban se distingue de manière positive en matière de sûreté nucléaire par rapport à la moyenne du parc d’EDF. Les performances de la centrale du Bugey rejoignent l’appréciation générale des performances portée sur EDF. Toutefois, l’année 2017 a été marquée par le déclenchement de deux plans d’urgence interne. Par ailleurs, l’ASN reste vigilante aux actions conduites par EDF pour s’assurer de l’efficacité dans la durée des réparations de l’enceinte de confinement du réacteur 5, marquée par des défauts d’étanchéité en 2015.

Publié le 09/03/2015 à 11:30

L’ASN suspend la mise en demeure de l’Institut Laue-Langevin (ILL)

Par décision du 22 juillet 2014, l’ASN a mis en demeure l’ILL de respecter les obligations réglementaires d’inspection périodique de ses ESPN avant le 1er mars 2015 ou de transmettre à l’ASN, avant le 31 décembre 2014, toutes les demandes de conditions particulières d’application pour les équipements ne pouvant être soumis à ces inspections périodiques.

Publié le 06/08/2014 à 10:20

L'ASN met en demeure l'Institut Laue Langevin

Différents équipements du réacteur de l’ILL sont des « équipements sous pression nucléaires » qui peuvent présenter un risque pour la sûreté. Parmi ceux-ci, certains contribuent au confinement de substances radioactives et sont susceptibles, en cas de défaillance, d’entraîner des rejets radioactifs.

Publié le 22/10/2002 à 00:00

exercice

Un exercice de crise nucléaire a eu lieu le 22 octobre 2002 sur le réacteur à haut flux (RHF) de l'Institut Laue Langevin (ILL) à Grenoble. Cet exercice a permis de tester l'organisation que mettraient en place l'ILL et les pouvoirs publics afin de faire face à un accident nucléaire.