Contrôle n° 106 - L’organisation du contrôle de la sûreté et de la radioprotection

Publié le 01/08/1995

Tous publics

Contrôle n° 106 - L’organisation du contrôle de la sûreté et de la radioprotection

Le thème du dossier de ce numéro 106 de la revue Contrôle est celui de l'organisation du contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection. Il est clair que la protection des populations, des travailleurs et de l'environnement contre les nuisances et dangers potentiels des activités nucléaires repose sur deux piliers : la sûreté nucléaire, et la protection contre les rayonnements ionisants. Notre propos n'est pas d'analyser les liens techniques entre ces deux disciplines, ni de parler de problèmes techniques comme les effets des faibles doses. Il n'est pas non plus de traiter de la gestion des crises, qui sera l'objet du dossier d'un numéro ultérieur de Contrôle. Notre propos est de traiter des organisations mises en place par les pouvoirs publics dans ces deux domaines, sûreté nucléaire et radioprotection.

Le dossier évoque la situation française, très marquée par des évolutions historiquement largement indépendantes des institutions en cause. Il évoque trois cas étrangers, ceux de pays voisins de la France : la Belgique, la Grande-Bretagne et la Suisse. Enfin, il présente un certain nombre de points de vue d'acteurs et d'observateurs diversifiés. Est-il besoin de dire, pour conclure, que le choix du thème de ce dossier par la DSIN n'est pas neutre, et qu'il marque de la part de celle-ci une insatisfaction, et une volonté d'œuvrer avec ses partenaires pour une meilleure articulation des organisations en charge du contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ?

 

André-Claude LACOSTE
Directeur de la Sûreté des Installations Nucléaires

106.pdf (PDF - 15.04 Mo )

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021