L’ASN considère comme acceptable la démarche d’exclusion de rupture prévue par EDF sur le réacteur EPR 2

Publié le 15/09/2021 à 17:42

Note d'information

L’ASN considère que le recours à une démarche d’exclusion de rupture pour les tuyauteries principales des circuits primaire et secondaires du projet de réacteur EPR 2 est acceptable. Cette position complète l’avis que l’ASN avait rendu en 2019 sur les options de sûreté de ce projet de réacteur.

Comme pour le réacteur EPR, EDF prévoit d’appliquer une démarche d’exclusion de rupture pour son nouveau modèle de réacteur EPR 2. Cette démarche appliquée aux tuyauteries consiste, dans son principe, à ne pas étudier, dans la démonstration de sûreté nucléaire, les conséquences de la rupture d’une tuyauterie parce que cette rupture est rendue extrêmement improbable avec un haut degré de confiance. Elle s’appuie sur des dispositions particulièrement exigeantes en matière de conception, de fabrication et de suivi en service de ces tuyauteries.

En 2019, l’ASN avait considéré que le recours à une démarche d’exclusion de rupture pour le réacteur EPR 2 n’était pas suffisamment justifié et qu’EDF devait définir les options retenues pour la conception, la fabrication et le suivi en service des tuyauteries concernées.

EDF a depuis complété son dossier. EDF prévoit plusieurs évolutions favorables pour la sûreté en matière de conception, de fabrication et d’organisation. Ces évolutions portent notamment sur le choix des matériaux et les techniques de fabrication et de contrôle. De plus, bien qu’EDF applique une démarche d’exclusion de rupture, elle prévoit également d’ajouter certains dispositifs de limitation des conséquences d’une rupture, tels que des parois de séparation, des dispositifs anti-fouettement et des évents d’évacuation de la vapeur.

En savoir plus :

Courrier du président de l’ASN :

 

Avis de l’ASN du 16 juillet 2019 sur le dossier d’option de sûreté du réacteur EPR 2 :

Publié le 18/07/2019 à 14:00

Projet de réacteur EPR Nouveau Modèle et de son évolution EPR 2

L’ASN rend son avis sur le dossier d’options de sûreté du projet de réacteur EPR NM, dont la nouvelle configuration technique est appelée EPR 2. L’ASN considère que les objectifs généraux de sûreté, le référentiel de sûreté et les principales options de conception sont globalement satisfaisants.

Date de la dernière mise à jour : 15/09/2021