Développement des petits réacteurs modulaires : en collaboration avec les autorités de sûreté finlandaise et tchèque, l’ASN engage un examen préliminaire commun inédit du projet de réacteur NUWARD™

Publié le 04/07/2022 à 13:52

Note d'information

Le 10 juin 2022, les autorités de sûreté française (ASN), finlandaise (STUK) et tchèque (SUJB) ont engagé, avec leurs appuis techniques respectifs[1], l’examen préliminaire des principales options de sûreté du projet de petit réacteur modulaire NUWARD™ porté par EDF[2].

Projet de petit réacteur modulaire NUWARD™

Cette initiative tripartite, lancée au 1er trimestre 2022 par l’ASN, constitue une première au niveau européen. Elle vise à évaluer conjointement les principales options de sûreté envisagées par EDF, notamment les objectifs de sûreté visés, la démarche de sûreté utilisée pour la conception, le recours à des systèmes passifs et l’intégration de deux modules de réacteur au sein d’une même installation.

Cette initiative permettra également d’identifier, sur un cas concret, les opportunités et les interrogations que soulèvent les petits réacteurs modulaires en termes de sûreté et d’adaptation aux différents cadres réglementaires nationaux.

L’expérience et les conclusions de cet examen multilatéral d’un projet de petit réacteur modulaire de conception avancée permettront des avancées concrètes dans l’harmonisation et la convergence des processus d’autorisation applicables à de tels réacteurs.

En particulier, l’ASN, le STUK et le SUJB partageront leur expérience et les conclusions de leur évaluation conjointe des options de sûreté avec leurs homologues européens, dans le cadre de l’initiative communautaire sur le développement des SMR lancée en 2021 par l’Union Européenne.

 


[1] Pour conduire ce travail, l’ASN s’appuiera sur l’expertise de l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire).

[2] Le projet NUWARD™ est un concept d’unité de production d’électricité constituée par deux réacteurs nucléaires à eau sous pression de 170 MWe chacun. Ce projet appartient à la catégorie des petits réacteurs modulaires, désignés à l’international sous l’acronyme de SMR (Small Modular Reactors). 

 

Date de la dernière mise à jour : 04/07/2022