Atelier d’uranium enrichi (ATUe) à Cadarache : l'ASN encadre par des prescriptions la réalisation de certaines opérations de démantèlement

Publié le 10/01/2022 à 11:19

Note d'information

L'installation nucléaire de base 52, atelier d’uranium enrichi (ATUe), est implantée sur le site du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Cadarache. Entre 1965 et 1995, les ateliers de l’ATUe ont assuré principalement la transformation de l’uranium enrichi en un composé compatible avec le processus de fabrication du combustible des réacteurs d’essais et de propulsion navale. Ils assuraient également des opérations d’incinération de liquides organiques, de traitement de rebuts de fabrication et la mise au point de procédés de décontamination.

Par décret du 8 février 2006, le démantèlement des ATUe a été prescrit au CEA. Ce décret prévoyait une fin des travaux en février 2011. Lors des premières opérations d’assainissement, le CEA a constaté que l’état radiologique réel de l’installation n’était pas celui attendu, la contamination ayant pénétré plus profondément que prévu par le biais de fissures dans les structures, ce qui l’a conduit à suspendre les travaux d’assainissement de l’installation.

En février 2014, le CEA a transmis au ministre chargé de la sûreté nucléaire une demande d’autorisation de modification du décret de démantèlement afin de poursuivre et d’achever les opérations d’assainissement. Cette modification a été autorisée par un décret publié le 16 avril 2021, après avis de l’ASN.

Dans le cadre de l’analyse de cette demande du CEA, l’ASN a identifié la nécessité de compléter, par des prescriptions, les dispositions du décret de démantèlement. Les deux décisions de l’ASN portant ces prescriptions soumettent à l’autorisation de l’ASN les opérations d’assainissement final des structures et des sols. Elles précisent également les exigences de l’ASN pour les opérations d’investigations radiologiques qui seront réalisés par le CEA pour préparer ces opérations d’assainissement. L’ASN approuvera ainsi les objectifs de propreté radiologique que proposera le CEA, en vue du futur déclassement de l’installation, en tenant compte des résultats de ces chantiers pilote.

En savoir plus :

Publié le 10/01/2022

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision n° 2021-DC-0716 de l’ASN du 14 octobre 2021

Décision n° 2021-DC-0716 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 14 octobre 2021 soumettant à son accord l’engagement de certaines étapes du démantèlement de l’installation nucléaire de base n° 52, dénommée atelier d’uranium enrichi, située sur le site de Cadarache

Le démantèlement des installations nucléaires

En France, l'industrie nucléaire civile a pris son essor dans les années 1960.
Plusieurs installations construites dans cette période sont arrivées en fin de vie et leur exploitation à des fins de production ou de recherche a cessé. Elles doivent faire l'objet d'une série d'opérations d'assainissement et de démontage que l'on regroupe sous le vocable de "démantèlement".

 

Date de la dernière mise à jour : 10/01/2022