Arrêt pour visite décennale du réacteur n° 2

Publié le 22/03/2012

Le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Fessenheim a été arrêté pour visite décennale du 16 avril 2011 au 6 mars 2012.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire ont été les suivants :

  • le remplacement des 3 générateurs de vapeur. Chaque générateur de vapeur contient plusieurs milliers de tubes qui permettent les échanges de chaleur entre l’eau du circuit primaire et l’eau des circuits secondaires pour la production de la vapeur alimentant la turbine ;
  • la visite complète et ré-épreuve décennales après 30 ans de fonctionnement du circuit primaire principal (2ème barrière de confinement), tel qu’exigé par la réglementation. Cinq inspecteurs de l’Autorité de sûreté nucléaire ont vérifié la tenue du circuit primaire principal soumis à une pression de 20% supérieure à la pression de calcul, soit 206 bars relatifs. Aucune défectuosité grave et aucune fuite significative n’ont été constatées par les inspecteurs ;
  • la visite complète et ré-épreuve décennales après 30 ans de fonctionnement des circuits secondaires principaux, tel qu’exigé par la réglementation afin de vérifier la tenue des circuits secondaires principaux soumis à une pression de 20% supérieure à la pression de calcul, soit 89.8 bars relatifs. Aucune défectuosité grave et aucune fuite significative n’ont été constatées par les inspecteurs ;
  • le test d’étanchéité décennal après 30 ans de fonctionnement de l’enceinte du bâtiment réacteur (3ème barrière de confinement), tel que prévu dans les règles générales d’exploitation. Aucun écart notable n’a été relevé ;
  • la réalisation de nombreuses modifications matérielles, notamment celles identifiées lors du réexamen de sûreté afin d’améliorer le niveau de sûreté de l’installation en prenant en compte des pratiques de sûreté plus récentes, l’évolution des connaissances et le retour d’expérience national et international ;
  • le contrôle approfondi de la cuve.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 18 inspections dont 15 inopinées. Ces inspections portaient notamment sur :

  • la bonne réalisation des modifications matérielles ;
  • les interventions sur la robinetterie ;
  • la surveillance de la 2ème barrière de confinement ;
  • le génie civil ;
  • le respect des dispositions de radioprotection sur divers chantiers ;
  • la conformité des matériels de levage ;
  • les habilitations et formations des personnels ;
  • la gestion des déchets (tri, traitement et entreposage).

L’Autorité de sûreté nucléaire considère que cet arrêt s'est correctement déroulé. Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 23 février 2012 son accord au redémarrage, pour un cycle, du réacteur n°2 de la centrale de Fessenheim.

D’ici 6 mois, EDF adressera à l’ASN et aux ministres chargés de la sûreté nucléaire un rapport comportant les conclusions du réexamen de sûreté de ce réacteur. L’ASN analysera ce rapport et prendra position sur la poursuite d’exploitation du réacteur n°2 début 2013.

L’ASN a donné le 4 juillet 2011 un avis favorable à la poursuite d’exploitation du réacteur n°1 pour 10 années supplémentaires sous réserve de respecter un certain nombre de conditions.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 16/04/2011

Date de redémarrage : 06/03/2012