Arrêt pour visite décennale du réacteur n°1

Publié le 16/11/2016

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Cattenom a été arrêté pour visite décennale du 28 mai 2016 au 26 octobre 2016.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire ont été les suivants :

  • la visite complète et l’épreuve décennale du circuit primaire (2ème barrière de confinement). A cette occasion, six inspecteurs de l’Autorité de sûreté nucléaire ont vérifié la tenue du circuit primaire lors d’un test à une pression de 206 bars relatifs, tel que prévu par la réglementation relative aux équipements sous pression. Aucune défectuosité grave et aucune fuite significative n’ont été constatées par les inspecteurs ;
  • le test d’étanchéité décennal du bâtiment réacteur (3ème barrière de confinement), tel que prévu dans les règles générales d’exploitation. Aucun écart notable n’a été relevé ;
  • le contrôle approfondi de la cuve par ultrason et radiographie ;
  • la réalisation de nombreuses modifications matérielles, notamment celles identifiées lors du réexamen de sûreté afin d’améliorer le niveau de protection de l’installation, en prenant en compte des pratiques de sûreté plus récentes, l’évolution des connaissances et le retour d’expérience national et international.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 5 inspections dont 3 inopinées. Ces inspections portaient notamment sur :

  • la bonne réalisation des modifications matérielles ;
  • les interventions sur la robinetterie et matériels importants pour la sûreté ;
  • la surveillance de la 2ème barrière de confinement ;
  • le traitement des aléas ;
  • le respect des règles de radioprotection ;
  • les habilitations et formations des personnels ;
  • la gestion des déchets.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 6 octobre 2016 son accord au redémarrage, pour un cycle, du réacteur n°1 de la centrale de Cattenom.

D’ici 6 mois, EDF adressera à l’ASN et aux ministres chargés de la sûreté nucléaire un rapport comportant les conclusions du réexamen de sûreté de ce réacteur. L’ASN analysera par la suite ce rapport et se positionnera sur la poursuite de fonctionnement du réacteur.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 28/05/2016

Date de redémarrage : 26/10/2016