Arrêt pour rechargement en combustible du réacteur n°3

Publié le 23/11/2012

Le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a été arrêté pour rechargement en combustible du 15 septembre au 3 novembre 2012.

Les principaux chantiers réalisés par l’exploitant à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • le déchargement et rechargement du combustible ;
  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à deux inspections inopinées. Ces inspections ont permis d’examiner plusieurs chantiers sous les aspects « réalisation des travaux, sécurité et radioprotection ».

Pour en savoir plus :

L’Autorité de sûreté nucléaire estime que l’arrêt s’est déroulé de manière globalement satisfaisante. Après examen des résultats de contrôle et des travaux effectués pendant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 12 octobre 2012 son accord au redémarrage du réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 15/09/2012

Date de redémarrage : 03/11/2012