Arrêt pour maintenance et renouvellement partiel du combustible du réacteur 3

Publié le 18/01/2019

Le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse a été arrêté pour maintenance préventive et renouvellement partiel de son combustible du 22 septembre au 16 décembre 2018.

Les principales activités réalisées à l'occasion de cet arrêt et contrôlées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie ;
  • le nettoyage chimique des générateurs de vapeur du réacteur ;
  • le contrôle du faisceau tubulaire des générateurs de vapeur ;
  • le renouvellement d’une partie du combustible.

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à trois inspections de chantiers inopinées qui portaient principalement sur le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection et de sécurité des personnes.

Aucun événement significatif pour la sûreté, la radioprotection ou l’environnement n’a été déclaré à l’ASN durant cet arrêt de réacteur.

Au-delà de quelques aléas techniques sans conséquence notable pour la sûreté, l’ASN note que des mouvements sociaux ont grevé le bon déroulement de cet arrêt.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 7 décembre 2018 son accord au redémarrage du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

En savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 22/09/2018

Date de redémarrage : 16/12/2018