Arrêt pour maintenance et renouvellement du combustible du réacteur 4

Publié le 17/01/2020

Le réacteur 4 de la centrale nucléaire du Blayais a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 31 août 2019 au 9 janvier 2020.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • les opérations de déchargement et de rechargement du combustible ;
  • la réalisation de contrôles et de travaux sur le silencieux d’un des deux diesels de secours ;
  • des contrôles et mises en conformité d’ancrages de différents matériels ;
  • la résorption de l’écart de conformité relatif à la température trop élevée pouvant être atteinte dans les locaux du turboalternateur de secours ;
  • la mise en conformité des séparateurs du système d'alimentation de secours des générateurs de vapeur (ASG) pour leur tenue au séisme ;
  • le contrôle des lignes de purge et tuyauteries d’échappement du circuit de vapeur vive principale ;
  • la réparation d’une fuite sur un réservoir de bore du circuit d’injection de sécurité ;
  • le contrôle de certaines soudures des trois générateurs de vapeur du réacteur 4, dans le cadre de l’instruction de l’anomalie détectée par Framatome concernant le traitement thermique de détensionnement de ces soudures.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à trois jours d’inspections de chantiers.

Cinq événements significatifs pour la sûreté et sept événements significatifs pour la radioprotection, classés au niveau 0 de l’échelle INES, ont été déclarés au cours de l’arrêt. Un événement significatif pour la radioprotection classé au niveau 1 de l’échelle INES a été déclaré au cours de l’arrêt.

A l’issue de l’arrêt, malgré un retard de 2 mois et demi par rapport au planning initial, l’ASN considère que les opérations de maintenance ont été globalement maîtrisées et la gestion des écarts détectés a été satisfaisante.

En matière de radioprotection, les nombreux évènements significatifs déclarés montrent un cumul de défauts. L’ASN considère que l’exploitant doit tirer les enseignements de cet arrêt afin d’assurer une meilleure maîtrise de la radioprotection par la suite.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 27 décembre 2019 son accord au redémarrage pour un cycle du réacteur 4 de la centrale nucléaire du Blayais.

En savoir plus :

Publié le 24/10/2019 à 16:20

Écart de fabrication chez Framatome

Le 9 septembre 2019, EDF a informé l’ASN d’un écart concernant la fabrication d’équipements sous pression nucléaires installés dans ses réacteurs, principalement des générateurs de vapeur. Lors du traitement thermique de détensionnement appliqué aux soudures réalisées pour assembler entre eux les composants de ces équipements, l’intervalle de température requis n’a pas été respecté sur l’ensemble de la zone à traiter.

Publié le 20/09/2019

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe - EDF

Contamination corporelle externe

Le 11 septembre 2019, l’exploitant de la centrale du Blayais a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la radioprotection concernant le dépassement du quart d’une limite de dose individuelle annuelle autorisée pour un intervenant.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 31/08/2019

Date de redémarrage : 09/01/2020