Arrêt pour maintenance et renouvellement du combustible du réacteur 2

Publié le 26/08/2021

Le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Civaux a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 30 janvier 2021 au 16 août 2021.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • les opérations de déchargement et de rechargement du combustible ;
  • les opérations de maintenance d’un groupe électrogène de secours ;
  • l’ajout d’un second joint statique sur un batardeau de la piscine du bâtiment réacteur ;
  • le contrôle et la fiabilisation du système de mesure de la radioactivité dans les circuits de ventilation ;
  • le remplacement de 50 résistances chauffantes du pressuriseur ;
  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à quatre inspections de chantiers. La première concernait le contrôle de différents chantiers en cours pendant l’arrêt. La seconde inspection concernait le contrôle de chantiers confiés par EDF à des prestataires. La troisième inspection concernait la gestion des écarts sur l’arrêt. La quatrième inspection concernait le contrôle des activités préalables au redémarrage du circuit primaire et des circuits secondaires principaux.

Dix événements significatifs pour la sûreté, dont deux classés au niveau 1 de  l’échelle INES, ont été déclarés au cours de l’arrêt. Le premier événement classé au niveau 1 de l’échelle INES est relatif à la détection tardive du dysfonctionnement d’un capteur de niveau de la piscine de désactivation du bâtiment combustible. Le second événement classé au niveau 1 de l’échelle INES correspond au dépassement de la température minimale autorisée du circuit primaire au moment des opérations de redémarrage.

À l’issue de l’arrêt et au vu des événements significatifs déclarés, malgré un retard de plus de trois mois par rapport au planning initial, principalement lié aux aléas survenus au cours de la révision d’un groupe électrogène de secours, l’ASN considère que les opérations de maintenance ont été globalement maîtrisées et que la gestion des écarts a été satisfaisante.

En matière de radioprotection, l’ASN note que deux événements significatifs classés au niveau 0 de l’échelle INES ont été déclarés au cours de l’arrêt. L’un d’eux met en lumière des faiblesses dans le traitement de la purification du circuit primaire en début d’arrêt, qui devront être corrigées dans la perspective de l’arrêt décennal du réacteur 1 à venir.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 5 août 2021 son accord au redémarrage pour un cycle du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Civaux.

Publié le 04/08/2021

Centrale nucléaire de Civaux Réacteurs de 1450 MWe - EDF

Défaillance d’un capteur de niveau de la piscine de désactivation du combustible

Le 29 juillet 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Civaux a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à l’identification tardive de la défaillance d’un capteur retranscrivant l’atteinte des niveaux haut et bas de la piscine de désactivation située dans le bâtiment combustible.

Publié le 04/08/2021

Centrale nucléaire de Civaux Réacteurs de 1450 MWe - EDF

Défaillance d’un capteur de niveau de la piscine de désactivation du combustible

Le 29 juillet 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Civaux a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à l’identification tardive de la défaillance d’un capteur retranscrivant l’atteinte des niveaux haut et bas de la piscine de désactivation située dans le bâtiment combustible.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 30/01/2021

Date de redémarrage : 16/08/2021