Arrêt pour maintenance et renouvellement du combustible du réacteur 1

Publié le 18/12/2020

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire du Blayais a été arrêté pour maintenance et renouvellement partiel du combustible du 22 août 2020 au 27 novembre 2020.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • les opérations de déchargement et de rechargement du combustible ;
  • l’intégration de modifications et la réalisation de nombreux travaux contribuant à l’amélioration de la sûreté ;
  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie ;
  • le remplacement de 32 cannes chauffantes du pressuriseur ;
  • la réfection totale du pont polaire dans le bâtiment réacteur;
  • la modification de soupapes de protection du circuit primaire contre les surpressions ;
  • la requalification complète de circuits auxiliaires d’eau sous pression ;
  • le renforcement du dispositif de refroidissement du local abritant le groupe turboalternateur d’ultime secours[1].

L’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à une inspection dédiée à la préparation des activités de maintenance sur l’arrêt. Pendant cet arrêt, l’ASN a procédé à trois inspections de chantiers dédiées au contrôle de la qualité de la mise en œuvre des travaux, et au contrôle de la bonne application des dispositions de sûreté en ce qui concerne la gestion des écarts traités sur cet arrêt. Enfin, l’ASN a réalisé une inspection dédiée à la vérification des essais périodiques et de requalification réalisés au cours de l’arrêt.

Neuf événements significatifs pour la sûreté, tous classés au niveau « 0 » de  l’échelle INES, ont été déclarés au cours de l’arrêt.

Trois événements significatifs pour la radioprotection ont été déclarés au cours de l’arrêt.

A l’issue de l’arrêt, l’ASN considère que les opérations de maintenance ont été globalement maîtrisées et que la gestion des écarts a été satisfaisante.

En matière de radioprotection, l’ASN note que les objectifs de performance fixés par l’exploitant ont été respectés, mais relève un événement significatif survenu sur le chantier des cannes chauffantes du pressuriseur, et ayant conduit à une dispersion de contamination volumique et surfacique sur plusieurs niveaux du bâtiment réacteur.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 17 novembre 2020 son accord au redémarrage pour un cycle du réacteur 1 de la centrale nucléaire du Blayais.

En savoir plus

[1] le turbo-alternateur LLS, actionné par de la vapeur, assure l’alimentation électrique des équipements minimaux de conduite, de l’éclairage d’ultime secours et de la pompe d’injection aux joints des groupes motopompes primaires (GMPP)

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 22/08/2020

Date de redémarrage : 27/11/2020