Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 6

Publié le 20/06/2017

Le réacteur n° 6 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 4 février au 7 mai 2017.

Les principales activités réalisées par l’exploitant à l’occasion de cet arrêt et contrôlées par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • le déchargement et rechargement du combustible ;
  • la réalisation de modifications matérielles visant à améliorer la sûreté ;
  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie ;
  • la réalisation de contrôle de conformité aux plans des dispositifs de fixations (ancrages) de certains matériels (ventilateurs, supports de tuyauteries…).

Pendant cet arrêt, l’ASN a procédé à 4 inspections inopinées. Ces inspections ont permis de vérifier, sur les chantiers inspectés, le respect par EDF et ses prestataires des dispositions réglementaires relatives à la radioprotection, à l’'assurance de la qualité, ainsi qu’au contrôle et à la surveillance des interventions. Les inspecteurs ont ainsi fait des demandes portant notamment sur :

  • la gestion de situations de fragilisation ou de perte d’intégrité de la sectorisation incendie du fait de la réalisation de certaines opérations de maintenance ;
  • le respect des consignes de radioprotection et la préparation des chantiers ;
  • la prise en compte du risque FME ("Foreign Material Exclusion" : risque d'intrusion de corps étrangers dans les installations et les équipements, notamment le circuit primaire) ;
  • la prise en compte du risque lié aux "séisme-événement", afin de s’assurer que les matériels n’ayant pas de requis de tenue au séisme ne puissent agresser des matériels EIP1 en cas de séisme.

A la suite de ces visites, l’ASN a établi un courrier (voir "en savoir plus" ci-dessous) reprenant l’ensemble de ces demandes. 

L’Autorité de sûreté nucléaire estime que l’arrêt du réacteur n° 6 s’est déroulé de manière satisfaisante. Après examen des résultats de contrôle et des travaux effectués pendant cet arrêt, l’ASN a donné le 14 avril 2017, en application de la décision n° 2014-DC-0444 du 15 juillet 2014, son accord au redémarrage du réacteur n° 6 de la centrale nucléaire de Gravelines.

En savoir plus :

1. Elément important pour la protection, tel que défini à l’article 1er-3 de l’arrêté du 7 février 2012 fixant les règles générales relatives aux installations nucléaires de base

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 04/02/2017

Date de redémarrage : 07/05/2017