Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 6

Publié le 02/12/2009

Le réacteur n° 6 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 17 octobre 2009 au 16 novembre 2009.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • la dépose et repose de brides inclinées sur deux colonnes de thermocouples de la cuve permettant le suivi de paramètres physiques en fonctionnement
  • la réparation du filet de taraudage de la cuve
  • le contrôle des jeux des dispositifs limitant le débattement des tuyauteries vapeurs principales en cas de séisme ou de rupture accidentelle de celles-ci,
  • la vérification de la présence et du bon positionnement des systèmes de maintien antisismique des relais électromécaniques.

Pendant cet arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a également procédé à une inspection inopinée qui a porté sur :

  • le respect des dispositions de sécurité, de radioprotection et de propreté radiologique de divers chantiers dans le bâtiment réacteur et dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires,
  • le contrôle de l’état des alésages des trous situés en partie supérieure des assemblages combustibles
  • la qualité d’une opération de soudage
  • le tarage des soupapes protégeant le circuit primaire.

Les principales observations formulées lors des inspections ont porté sur la radioprotection et sur le respect des prescriptions techniques liées à certaines interventions.

L’Autorité de sûreté nucléaire considère que cet arrêt s’est correctement déroulé.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués pendant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné, le 13 novembre 2009, son accord au redémarrage du réacteur n° 6 de la centrale nucléaire de Gravelines.


Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 17/10/2009

Date de redémarrage : 16/11/2009