Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 4

Publié le 11/07/2007

Le réacteur n° 4 de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 23 décembre 2006 au 26 juin 2007.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • remplacement des trois générateurs de vapeur. De part l'emplacement du sas matériel, les générateurs de vapeur ont été introduits dans le bâtiment réacteur en 2 parties. Ces 2 parties ont été ensuite soudées à leur emplacement définitif ;
  • réalisation des épreuves hydrauliques de fin de fabrication des générateurs de vapeur et des 3 circuits secondaires. Ces épreuves hydrauliques constituent un test global de résistance et permettent la requalification des différents matériels ;
  • suite à la mise en évidence de vibrations anormales des moteurs et des pompes du système d'aspersion de l'enceinte, installation de cales de fixation vissées à la base des moteurs et renforcement de la fixation des pompes sur leurs supports au moyen de raidisseurs ; - remplacement de trois vannes du circuit d'injection de sécurité ;
  • contrôle de la visserie des éléments internes inférieurs de la cuve du réacteur ;
  • installation de 25 recombineurs d'hydrogène dans le bâtiment réacteur. Par un système catalytique passif, ils permettent de limiter le risque d'explosion en cas d'accident avec dégagement d'hydrogène dans le bâtiment réacteur ;
  • remplacement des cannes chauffantes du pressuriseur. Ces résistances permettent de garantir la température de l'eau dans le pressuriseur et ainsi, la pression de l'eau dans le circuit primaire ;
  • remise en conformité des ancrages corrodés des pompes des circuits d'eau brute, d'eau brute secourue et d'aspersion de l'enceinte ;
  • remplacement des filtres des puisards des circuits d'injection de sécurité et d'aspersion de l'enceinte. Cette modification consiste à installer un dispositif déployant une plus grande surface de filtration et permettant de se prémunir contre le risque de colmatage ;
  • rénovation du fond de la bâche du circuit d'alimentation de secours des générateurs de vapeur ;
  • rénovation des corps d'échange et des ouvrages des tours de refroidissement. Pendant cet arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 11 inspections dont 10 inopinées.

Ces inspections portaient sur :

  • le respect des dispositions d'assurance qualité sur divers chantiers en zone contrôlée ;
  • le respect des dispositions de radioprotection en terme de balisage et de contrôle en sortie de zone contrôlée ;
  • la tenue des chantiers ;
  • la qualité du tri et de la gestion des déchets ;
  • les chantiers du remplacement des générateurs de vapeur ;
  • le respect des dispositions contre le risque incendie.

L'Autorité de sûreté nucléaire retient essentiellement de cet arrêt les difficultés rencontrées par EDF sur les chantiers liés au remplacement des générateurs de vapeur, et notamment lors du soudage des parties supérieures et inférieures, du contrôle, du remplacement ou de l'accostage de tuyauteries et de la préparation des épreuves hydrauliques. Il a été demandé à l'exploitant de tirer les enseignements des difficultés rencontrées pour éviter qu'elles ne se reproduisent.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 25 juin 2007 son accord au redémarrage du réacteur n°4 de la centrale nucléaire du Bugey.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 23/12/2006

Date de redémarrage : 26/06/2007