Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°4

Publié le 12/08/2009

Le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 6 juin au 29 juillet 2009.

Outre le renouvellement d’une partie du combustible et la maintenance programmée, les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt, et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire, ont été les suivants :

- la remise en état de servomoteurs électriques comportant un mélange de graisses non compatibles ;
- le contrôle et la remise en place des épingles sur les relais des tableaux électriques et des relayages ;
- l’examen et le réglage des tirants antisismiques de maintien du couvercle de la cuve.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 2 inspections inopinées (Consulter la lettre de suite des inspections). Elles ont principalement porté sur le respect des exigences en matière d’assurance de la qualité, de sûreté, de radioprotection et de sécurité du personnel intervenant.

Après examen du bilan des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné, le 23 juillet 2009, son accord au redémarrage du réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Dampierre.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 06/06/2009

Date de redémarrage : 29/07/2009