Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 4

Publié le 08/12/2010

Le réacteur n°4 de la centrale nucléaire du Tricastin a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 21 août au 9 novembre 2010.
Les principales activités réalisées à l'occasion de cet arrêt et contrôlées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • le rechargement de combustible ;
  • le contrôle de la tenue au séisme de relais ;
  • la modification de la machine de chargement du combustible.

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à 1 inspection inopinée qui portait principalement sur le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection et de sécurité des personnes.

Quatre événements significatifs pour la sûreté liés aux activités réalisées au cours de cet arrêt ont été déclarés. Un événement à été classé niveau « 1 » et trois ont été classés au niveau « 0 » de l’échelle INES. Deux événement relevant du domaine de la radioprotection, liés aux interventions réalisées au cours de cet arrêt, ont été déclarés. Ils sont classés tous les deux au niveau « 0 » de l’échelle INES.

L’ASN estime que cet arrêt s’est correctement déroulé.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 14 octobre 2010 son accord au redémarrage du réacteur n°4 de la centrale nucléaire du Tricastin.

Pour en savoir plus:

Publié le 31/08/2010

Centrale nucléaire du Tricastin Réacteurs de 900 MWe - EDF

Sortie du domaine de fonctionnement autorisé du réacteur n°4

Le 21 août 2010, le réacteur n°4 de la centrale nucléaire du Tricastin est sorti de son domaine de fonctionnement autorisé pendant 16 minutes.

Le réacteur n°4 de la centrale nucléaire du Tricastin est un réacteur de type « eau pressurisée ». L’énergie thermique servant à la production d’électricité provient de la chaudière, où le combustible nucléaire baigne dans de l’eau maintenue à haute pression et à haute température. Les règles générales d'exploitation définissent, à tout instant, les limites minimales et maximales autorisées pour la pression et la température de cette eau, ce qui garantit le respect des hypothèses de conception du réacteur.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 21/08/2010

Date de redémarrage : 09/11/2010