Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 4

Publié le 06/07/2010

Le réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 15 mai au 17 juin 2010.

Cet arrêt avait notamment pour objectif le renouvellement d’une partie du combustible avant de démarrer un nouveau cycle de production. En outre des activités de maintenance préventives et curatives, prévues ou non, ont été menées à bien. Les principaux chantiers réalisés ont été les suivants:

  • le contrôle d’absence de mélange de graisses dans les servomoteurs électriques,
  • le contrôle des dispositifs de maintien mécanique des relais des tableaux électriques,
  • l’inspection télévisuelle des embouts des assemblages combustibles.

L’ASN a procédé à trois journées d’inspection de chantiers inopinées (consulter la lettre de suite de l’inspection). Les observations ont principalement porté sur la prévention du risque d’introduction de corps étrangers dans le circuit primaire et d’accrochage d’élément combustible aux équipements internes supérieurs.

Durant cet arrêt de réacteur, un évènement significatif pour la sûreté de niveau 0 a été déclaré à l’ASN. Cet événement est consécutif à l’arrêt automatique du réacteur à la suite d’une défaillance d’un matériel électronique assurant la mesure de puissance du réacteur. Hormis cet évènement, l’ASN considère que les conditions de sûreté et de radioprotection ont été globalement satisfaisantes au cours de cet arrêt de réacteur.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 11 juin 2010 son accord au redémarrage du réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Gravelines.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 15/05/2010

Date de redémarrage : 17/06/2010