Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°3

Publié le 27/09/2006

Le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 13 août 2006 au 7 septembre 2006.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt, et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire, ont été les suivants :

  • visite interne de trois clapets d'isolement du circuit primaire principal ;
  • remplacement d'un joint de pompe primaire.

Pendant cet arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a procédé à trois inspections inopinées. Elles avaient pour but de contrôler les chantiers en cours sous les aspects techniques, assurance qualité, sécurité et radioprotection ( consulter la lettre de suite d'inspection ). Elles ont, notamment, porté sur :

  • les chantiers évoqués précédemment,
  • les travaux sur les robinets, les pompes et les échangeurs des circuits auxiliaires et de sauvegarde.

Après examen des résultats de contrôle et des travaux effectués pendant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 5 septembre 2006 son accord au redémarrage du réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 13/08/2006

Date de redémarrage : 07/09/2006