Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Chinon (Indre-et-Loire)

Publié le 18/02/2010

Le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Chinon a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 27 juin au 7 janvier 2010.

Les principaux chantiers réalisés par l’exploitant à l’occasion de cet arrêt, et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire, ont été les suivants :

  • le déchargement et rechargement du combustible,
  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie,
  • le remplacement du couvercle de la cuve du réacteur,
  • le nettoyage chimique des générateurs de vapeur,
  • l’épreuve de l’enceinte du réacteur,
  • l’intégration de plusieurs modifications programmées visant à améliorer la sûreté.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à quatre inspections inopinées. Ces inspections ont permis d’examiner les chantiers sous les aspects sûreté, radioprotection et sécurité. Les travaux liés au nettoyage chimique des générateurs de vapeur ont, en particulier, été inspectés. ().

Par ailleurs, l’exploitant a procédé, pendant l’arrêt, à l’épreuve hydraulique du Circuit Primaire Principal (CPP) du réacteur. Six inspecteurs de l’ASN réalisent simultanément une inspection de l’ensemble des matériels composant le CPP, alors que la pression d’eau à l’intérieur de celui-ci est portée à 206 fois la pression atmosphérique. L’épreuve hydraulique a été jugée satisfaisante par l’ASN, ce qui a permis de prononcer la requalification du CPP du réacteur pour une durée de 10 ans.

Après examen des résultats de contrôle et des travaux effectués pendant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 14 décembre 2009 son accord au redémarrage du réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Chinon.

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 27/06/2009

Date de redémarrage : 07/01/2010