Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°3

Publié le 09/11/2006

Le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 16 septembre au 16 octobre 2006.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • contrôle et maintenance des tubes des trois générateurs de vapeur et bouchage de 49 tubes ayant atteint des critères d'obturation ;

  • suite à la mise en évidence de vibrations anormales des deux moteurs des pompes du système d'injection de sécurité (RIS) ainsi que des deux moteurs et des deux pompes du système d'aspersion de l'enceinte (EAS), mise en place de cales de fixation vissées (« sabots ») à la base des moteurs et renforcement au moyen de raidisseurs des supports trépieds des pompes EAS ; contrôle du respect des critères de vibration ;

  • contrôle des jeux du calage des gros composants du circuit primaire principal (générateurs de vapeur et pressuriseur), correction des jeux non conformes. Les jeux sur ces cales permettent d'absorber les effets liés aux variations thermiques tout en limitant les mouvements relatifs des composants du circuit primaire en cas de vibrations ou secousses sismiques ;

  • remplacement des tirants antisismiques de maintien des équipements du couvercle de cuve et contrôle visuel des tirants de fixation des générateurs de vapeur et du pressuriseur ;

  • réfection d'un clapet du circuit d'injection de sécurité ;

  • contrôle des assemblages de combustible.


Au cours de cet arrêt, un événement significatif pour la sûreté a été classé au niveau 1 de l'échelle INES. Cet incident concerne la superposition de deux assemblages de combustible dans le panier de transfert entre les bâtiments réacteur et combustible lors des opérations de déchargement.

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à deux inspections inopinées. Ces inspections portaient sur :

  • le respect des dispositions d'assurance qualité sur divers chantiers ;

  • le respect des dispositions de radioprotection, notamment l'affichage des informations radiologiques et les conditions d'entrée et de sortie des chantiers ;

  • la tenue des chantiers ;

  • l'analyse de risque et les parades mises en place sur divers chantiers à risque d'incendie ;

  • l'analyse des circonstances de l'incident de superposition de deux assemblages de combustible au cours du déchargement, des dispositions prises pour poursuivre le déchargement du réacteur et du suivi de la mise en oeuvre de ces dispositions dans les bâtiments réacteur et combustible.


L'Autorité de sûreté nucléaire estime que cet arrêt s'est correctement déroulé.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 12 octobre 2006 son accord pour le redémarrage du réacteur n° 3 de la centrale nucléaire du Bugey.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 16/09/2006

Date de redémarrage : 16/10/2006