Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 2

Publié le 15/10/2013

Le réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Chooz a été arrêté pour maintenance et renouvellement du combustible du 16 août 2013 au 10 octobre 2013.

Parmi les activités de maintenance réalisées lors de cet arrêt et contrôlées par l’Autorité de sûreté nucléaire, l’ASN retient en particulier la remise en conformité du freinage de la visserie de certains organes de robinetterie afin d’assurer leur qualification aux situations accidentelles.

L’Autorité de sûreté nucléaire a procédé au cours de cet arrêt à trois inspections inopinées. Ces inspections ont porté sur les conditions de réalisation des travaux, de sécurité et de radioprotection sur une quinzaine de chantiers et notamment :

  • le respect des référentiels liés aux activités de gammagraphie,
  • la mise en œuvre d’une prescription post Fukushima,
  • le maintien de la qualification aux conditions accidentelles des matériels lors de leur maintenance.

Pendant cet arrêt, l’exploitant a déclaré deux événements significatifs concernant la sûreté, classés au niveau 0 de l’échelle INES.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués pendant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné, le 4 octobre 2013, son accord au redémarrage du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Chooz.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 16/08/2013

Date de redémarrage : 10/10/2013