Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Gravelines (Nord)

Publié le 08/06/2009

Le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 11 avril 2009 au 30 mai 2009.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • la remise en état de composants de robinetterie,
  • la reprise d'une modification concernant la mesure du niveau des réservoirs assurant l'injection d'eau dans le circuit primaire en cas d'accident,
  • le contrôle des jeux des dispositifs limitant le débattement des tuyauteries vapeurs principales en cas de séisme ou de rupture accidentelle de celles-ci,
  • le remplacement de 2 sondes de mesure de la température du circuit de refroidissement.

Pendant cet arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a également procédé à deux inspections inopinées qui ont porté sur (consulter la lettre de suite de l’inspection) :

  • le respect des dispositions de sécurité, de radioprotection et de propreté radiologique de divers chantiers dans le bâtiment réacteur et dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires,
  • la requalification d'une modification concernant les accumulateurs RIS 1,
  • l'essai de décharge d'une des batteries de secours du système électrique,
  • la réfection de plusieurs éléments de robinetterie.

Les principales observations des inspections ont porté sur la radioprotection et sur le respect des prescriptions techniques liées à certaines interventions.

L’Autorité de sûreté nucléaire considère que cet arrêt s’est correctement déroulé.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués pendant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné, le 7 mai 2009, son accord au redémarrage du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Gravelines.
 

(1) Les accumulateurs RIS sont des réservoirs sous pression se vidant automatiquement dans le circuit de refroidissement du réacteur, lorsque sa pression est anormalement basse.

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 11/04/2009

Date de redémarrage : 30/05/2009