Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°1

Publié le 06/11/2014

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 19 juillet au 08 octobre 2014.

Les principales activités réalisées par l’exploitant à l’occasion de cet arrêt et contrôlées par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • le déchargement et rechargement du combustible,
  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie,
  • l’intégration de diverses modifications programmées lors de cet arrêt et visant à améliorer la sûreté,
  • les épreuves hydrauliques des quatre circuits secondaires principaux,
  • le remplacement de plusieurs tubes guides de grappes,
  • le retubage du condenseur,
  • le remplacement de deux pôles du transformateur principal.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 5 inspections inopinées. Ces inspections ont permis d’examiner les conditions de réalisation des travaux, de sécurité et de radioprotection sur plusieurs chantiers mais également les conditions de redémarrage du réacteur.

Neuf événements significatifs pour la sûreté et deux événements significatifs concernant la radioprotection liés aux activités réalisées au cours de cet arrêt ont été déclarés à l’ASN, et
2 de ces évènements ont été classés au niveau 1 de l’échelle INES.

L’Autorité de sûreté nucléaire estime que l’arrêt s’est déroulé de manière globalement satisfaisante. Après examen des résultats de contrôle et des travaux effectués pendant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 26 septembre 2014 son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire.

En savoir plus

Voir la lettre de suite d'inspection :

  • Inspection de chantier - réacteur 1
    Inspection du 05/08/2014 au 25/09/2014

Voir les avis d'incident :

  • Non-respect d'une prescription particulière des règles générales d'exploitation
    Le 13 août 2014, alors que le réacteur 1 est en arrêt programmé pour renouveler une partie du combustible et réaliser des travaux de maintenance, l’exploitant du centre nucléaire de production d’électricité (CNPE) de Belleville-sur-Loire réalise des manutentions d’assemblages combustibles dans le bâtiment combustible alors que les conditions d’isolement au niveau du compartiment de transfert du combustible fixées par les règles générales d’exploitation (RGE) ne sont pas respectées.
  • Exposition supérieure au quart de la limite de dose individuelle annuelle réglementaire
    Le 28 août 2014, la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire a déclaré un évènement significatif pour la radioprotection, après évaluation de l’exposition aux rayonnements ionisants d’un agent prestataire, due à une contamination corporelle.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 19/07/2014

Date de redémarrage : 08/10/2014