Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 1

Publié le 06/11/2013

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 27 juillet au 25 octobre 2013.

Les principales activités réalisées à l'occasion de cet arrêt et contrôlées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie ;
  • le contrôle des pénétrations de fond de cuve ;
  • les épreuves hydrauliques des accumulateurs du système d’injection de sécurité (RIS);
  • le renouvellement d’une partie du combustible.

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à trois inspections de chantiers inopinées qui portaient principalement sur le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection et de sécurité des personnes.

Cinq événements significatifs pour la sûreté, dont un classé au niveau « 1 » de l’échelle INES et quatre classés au niveau « 0 » de l’échelle INES, un événement significatif pour la radioprotection classé au niveau « 0 » de l’échelle INES et un événement significatif pour l’environnement, liés aux activités réalisées au cours de cet arrêt ont été déclarés.

L’ASN estime que cet arrêt s’est correctement déroulé.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 11 octobre 2013 son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 27/07/2013

Date de redémarrage : 25/10/2013