Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°1

Publié le 18/05/2011

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Blayais a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 12 mars au 8 mai 2011.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • Le contrôle de la partie secondaire des générateurs de vapeur[1] ;
  • Le contrôle de certaines soudures du pressuriseur réalisé en vue de la prochaine visite décennale ;
  • La visite périodique d’un groupe électrogène de secours à moteur diesel ;
  • De nombreux travaux sur des organes de robinetterie ;
  • Le contrôle des charpentes métalliques situées dans le bâtiment réacteur.

Trois événements significatifs pour la sûreté classés au niveau 0 de l’échelle INES ont été déclarés lors de cet arrêt.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à deux inspections de chantier. Ces inspections portaient sur des chantiers de maintenance et des interventions de contrôle dans le bâtiment réacteur et dans la salle des machines.

Par ailleurs, durant l’arrêt, l’ASN a mené une inspection sur le thème des équipements sous pression et une inspection sur le thème des déchets.

L’ASN considère que cet arrêt s’est bien déroulé au plan de la radioprotection, du respect de l’environnement et de la sécurité du personnel.

Concernant la sûreté, des écarts de qualité dans les opérations de maintenance réalisées au cours de cet arrêt ou de l’arrêt précédent ont été mis en évidence. Par ailleurs, des aléas techniques survenus en fin d’arrêt ont conduit au remplacement d’un tronçon de tuyauterie du circuit d’aspersion de l’enceinte et au remplacement de l’opercule d’un clapet du circuit d’injection de sécurité.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 5 mai 2011 son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Blayais.

[1]Les réacteurs à eau sous pression de 900MWe comportent trois générateurs de vapeur. Un générateur de vapeur est un échangeur thermique entre l’eau du circuit primaire, portée à haute température et pression élevée dans le cœur du réacteur, et l’eau du circuit secondaire, qui se transforme en vapeur et alimente la turbine. Il comporte environ 4 500 tubes en forme de U.

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 12/03/2011

Date de redémarrage : 08/05/2011