Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°1

Publié le 03/12/2008

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 16 juin au 20 juillet 2008 (du découplage au couplage réseau).

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • contrôles de la plaque tubulaires des trois générateurs de vapeur ;
  • Modification des fixations d'un recombineur d'hydrogène dans le bâtiment réacteur. Un recombineur étant un appareil permettant de limiter le risque d'explosion lié à une éventuelle fuite d'hydrogène ;
  • contrôle du bon positionnement des tirants antisismiques de couvercle de cuve.

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à 2 inspections inopinées qui portaient principalement sur le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection et de sécurité des personnes.

Un événement significatif lié aux interventions réalisées au cours de cet arrêt et relevant du domaine de la radioprotection a été déclaré. Il a été classé en niveau « 0 ».

L'ASN retient principalement de cet arrêt les difficultés liées à la présence de corps migrants. A ce titre il a été demandé à l'exploitant de mettre en place un suivi spécifique des paramètres pouvant être impactés par cette anomalie.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 11 juillet 2008 son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 16/06/2008

Date de redémarrage : 20/07/2008