Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Dampierre (Loiret)

Publié le 29/07/2009

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Dampierre a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 11 avril au 10 juillet 2009.

Les principales opérations réalisées à l’occasion de cet arrêt, et contrôlées par l’Autorité de sûreté nucléaire, ont été les suivantes :

  • la reprise des supportages des tuyauteries du circuit d’eau brute de secours des générateurs de vapeur suite au tassement des bâtiments nucléaires ;
  • la requalification décennale des trois circuits secondaires principaux du réacteur ;
  • la mise en place d’une nouvelle gestion combustible.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 3 inspections inopinées. Elles ont principalement porté sur le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection et de sécurité du personnel intervenant.

Un événement significatif pour la sûreté, classé au niveau 1 de l’échelle INES, a été déclaré auprès de l’ASN concernant une non-qualité de maintenance associée à un manque de communication lors de la visite d’une pompe du circuit de contrôle volumétrique et chimique réalisée lors de cet arrêt.

Après examen du bilan des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné, le 23 juin 2009, son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Dampierre.

 

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 11/04/2009

Date de redémarrage : 10/07/2009