Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur 4

Publié le 16/07/2020

Le réacteur 4 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible le 8 février 2020 pour atteindre à nouveau sa puissance nominale le 10 juillet 2020.

Les principales activités réalisées par l’exploitant à l’occasion de cet arrêt et contrôlées par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • le déchargement et le rechargement du combustible,
  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie,
  • l’intégration de diverses modifications visant à améliorer l’état de sûreté des installations,
  • le remplacement d’un tube de guide de grappes de commande,
  • le remplacement de plusieurs connecteurs de thermocouples associés à la cuve,
  • la réfection du pont polaire.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a procédé à plusieurs inspections inopinées qui se sont déroulées les 6 mars, 3 et 16 juin 2020. Ces inspections ont permis d’examiner le bon déroulement des interventions et le respect des dispositions en matière d’environnement, de maîtrise du risque d’incendie, de radioprotection et de sécurité des travailleurs sur plusieurs chantiers.

Plusieurs évènements significatifs relatifs à la sûreté ont été déclarés au cours de cet arrêt, dont deux classés au niveau 1 sur l'échelle INES. Le premier évènement est relatif à la détection tardive de l’indisponibilité partielle du système de décharge à l’atmosphère.

Le deuxième évènement est relatif au non-respect d’une mesure compensatoire prévue dans les spécifications techniques d’exploitation.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués pendant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 21 juin 2020, en application de la décision n° 2014-DC-0444 du 15 juillet 2014, son accord au redémarrage du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly.

En savoir plus :

Publié le 25/02/2020

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité partielle du système de décharge à l’atmosphère

Le 19 février 2020, l’exploitant de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté, relatif à l’indisponibilité partielle du système chargé d’évacuer la vapeur produite par les générateurs de vapeur dans l’atmosphère.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 08/02/2020

Date de redémarrage : 10/07/2020