Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur 2

Publié le 24/01/2022

Le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Golfech a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 2 mai 2021 au 14 décembre 2021.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • les opérations de déchargement et de rechargement du combustible ;
  • l’intégration de modifications et la réalisation de nombreux travaux contribuant à l’amélioration de la sûreté, comme par exemple l’automatisation des vannes de vidange de la piscine du bâtiment réacteur, ou l’implantation d’un boremètre avec une nouvelle alimentation électrique ;
  • le remplacement de l’hydraulique de deux groupes moto-pompes primaires ;
  • le remplacement de deux pompes du système d’injection de sécurité et d’une pompe du circuit d’aspersion de secours ;
  • le contrôle d’une plaque entretoise d’un générateur de vapeur ;
  • la visite des moteurs diesels des groupes électrogènes de secours et leurs essais de fonctionnement en condition de « grand chaud » ;
  • la visite complète d’une soupape du circuit de vapeur vive principale.

L’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à une inspection dédiée à la préparation des activités de maintenance sur l’arrêt. Pendant cet arrêt, l’ASN a procédé à quatre inspections. Une première inspection, inopinée, était dédiée au contrôle de la qualité de la mise en œuvre des travaux et de la maîtrise des opérations de maintenance. Une seconde inspection faisait suite à quatre événements significatifs pour la sûreté déclarés les 4, 8 et 11 juin. Une troisième inspection visait à s’assurer, par sondage, de la gestion conforme des écarts traités par l’exploitant sur l’arrêt . Enfin, l’ASN a réalisé une inspection dédiée à la vérification des essais périodiques et de requalification.

Vingt-trois événements significatifs pour la sûreté ont été déclarés, dont trois classés au niveau 1 de l’échelle INES, et deux événements significatifs pour la radioprotection ont été déclarés au cours de l’arrêt.

A l’issue de l’arrêt, l’ASN considère que son déroulement n’a pas été au niveau attendu. En effet, des lacunes dans le domaine de la conduite ont été mises en évidence, et sont à l’origine de plusieurs événements significatifs pour la sûreté. Concernant les opérations de maintenance, des écarts dans la réalisation d’opérations de maintenance de plusieurs équipements, sur la robinetterie et les groupes électrogènes de secours notamment, ont mis en évidence des défauts de compétence et de rigueur. Les activités menées au cours de l’arrêt ont accusé un retard de quatre mois et demi par rapport au programme initial.

En matière de radioprotection, malgré la prolongation de l’arrêt, l’ASN constate que les objectifs de dosimétrie collective ont été respectés.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 3 décembre 2021 son accord au redémarrage pour un cycle du réacteur 2 de la centrale nucléaire.

En savoir plus :

Publié le 02/06/2021

Centrale nucléaire de Golfech Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Non-respect des règles générales d’exploitation du réacteur 2

Le 18 mai 2021, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des règles générales d’exploitation du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Golfech, portant sur la remise en service d’une voie du circuit de refroidissement du réacteur à l’arrêt (RRA) sur la base de données erronées, à la suite d’une erreur de lignage du boremètre.

Publié le 15/10/2021

Centrale nucléaire de Golfech Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Sortie du domaine de fonctionnement autorisé

Le 12 octobre 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Golfech a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à la sortie du domaine de fonctionnement autorisé par les règles générales d’exploitation, en raison d’une pression trop élevée du circuit primaire principal.

Publié le 18/10/2021

Centrale nucléaire de Golfech Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Dépassement de la limite de température d’eau

Le 22 septembre 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Golfech a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté à la suite du dépassement de la limite supérieure de température de l’eau de la bâche d’alimentation de secours des générateurs de vapeur.

 

Date de la dernière mise à jour : 05/04/2022

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 02/05/2021

Date de redémarrage : 14/12/2021